En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'artificialisation des sols dans les Dom est déconnectée de la tendance métropolitaine

Aménagement  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 34.200.222.93
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
Concernant l'artificialisation des sols, les tendances en métropole et dans les départements d'Outre-mer (DOM) ne suivent pas les mêmes évolutions, selon l'observatoire national de l'artificialisation. Ce dernier a mis à jour les données de l'artificialisation des sols, en incluant notamment les DOM. Résultats ? Pour ces dernières années, il montre que dans les DOM, entre 2015 et 2016, une artificialisation de 575 hectares (ha) a été constatée, suivi d'un pic (environ 956 ha) sur 2016 et 2017,...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 12,50 € par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager