En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Assainissement non collectif : certaines agences de l'eau hésitent à reconduire les aides

Eau  |    |  Dorothée LapercheActu-Environnement.com
Environnement & Technique N°381 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°381
[ Voir un extrait | Acheter le numéro]

La politique d'aides des agences de l'eau en faveur de l'assainissement non collectif sera-t-elle reconduite dans leur 11e programme d'intervention ? Certaines se posent en tous cas la question. L'Agence de l'eau Adour-Garonne réfléchit ainsi à quatre scénarios : un d'arrêt et trois d'évolution.

En cas de non reconduction, l'Agence orienterait les moyens dégagés vers la réduction des pollutions domestiques impactant les masses d'eau. Concernant les scénarios d'évolution, l'un envisage de financer les réhabilitations d'installations non conformes exclusivement dans les zones à enjeux sanitaires. L'autre vise une aide des projets de réhabilitation dans les zones impactées pour améliorer l'efficacité environnementale. Le dernier prévoit de financer exclusivement l'animation des cellules d'assistance technique auprès du service public d'assainissement non collectif (Spanc).

L'Agence de l'eau Loire Bretagne estime quant à elle que sur "l'assainissement non collectif, les aides de l'agence sont attractives (60%) mais pas forcément lisibles, ni déterminantes pour orienter des actions par rapport aux usages par exemple en zone littorale."

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…