En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Assises de l'eau : Emmanuelle Wargon organise un point de rentrée

Eau  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

Emmanuelle Wargon, secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire, a réuni hier le comité de pilotage des Assises de l'eau.

En juillet dernier, le ministère avait présenté les conclusions de la seconde partie des Assises de l'eau sur une meilleure gestion du grand cycle de l'eau. Trois grands objectifs ont été retenus : la protection des captages d'eau potable, les économies d'eau ainsi que la préservation des rivières et des zones humides. Un an plus tôt, la première séquence sur le petit cycle de l'eau avait pointé quant à elle quatre priorités : la connaissance des réseaux, l'accès à l'emprunt des collectivités, la solidarité territoriale et l'aide à l'ingénierie.

Le ministère a indiqué que le suivi général de la mise en œuvre des mesures des Assises de l'eau a été confié au comité national de l'eau. Celui-ci en rendra compte à chacune de ses réunions à la ministre. Des groupes de travail spécifiques seront mis en place pour la réutilisation des eaux usées traitées, le suivi des projets de territoire pour la gestion de l'eau, les mesures sociales en faveur de l'accès à l'eau. Le groupe national captage devrait être réactivé et un club de bonnes pratiques sur les économies d'eau sera également mis en place.

Le ministère a également mentionné qu'une circulaire a été envoyée aux préfets pour les mobiliser sur la protection des captages d'eau, l'émergence des projets de territoire pour la gestion de l'eau et la réutilisation des eaux usées traitées pour économiser la ressource.

Le comité de pilotage a également ouvert la réflexion sur les actions à mettre en œuvre suite à la sécheresse de cet été. Celle-ci sera approfondie lors du comité de suivi hydrologique de décembre. "Il s'agira notamment d'identifier les territoires qui ont connu des ruptures d'alimentation en eau potable et d'engager les actions de prévention pour éviter que ces situations ne se reproduisent", a indiqué le ministère.

Réactions2 réactions à cet article

 

Espérons que ces assises ne ressembleront pas à celles de l'agriculture , où la FNSEA a dicté ses volontés aux dépens des autres sujets .Or l'eau est très souvent soumise aux consommations de l'agriculture productiviste et nos gouvernants ne brillent pas par leur courage devant les lobbys .

sirius | 26 septembre 2019 à 11h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Ah la méchante agriculture "productiviste" !
Comme si l'agriculture n'était pas destinée à produire...
La France souffre aujourd'hui de sa mauvaise gestion de l'eau, elle qui ne capte que 2% des eaux pluviales et qui impose à ses citoyens de chier dans de l'eau potable...
Et d'accuser encore une fois l'agriculture, facile proie des ignorants ou de ceux qui ne veulent pas reconnaître la qualité professionnelle de la plupart des agriculteurs en les insultant systématiquement et en leur reprochant de produire, voire carrément d'exister...

Albatros | 26 septembre 2019 à 16h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager