En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La FNE dénonce l'objectif des surfaces en agriculture bio annoncé par Barnier

Agroécologie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Les premières Assises de l'agriculture bio, organisées par l'Agence BIO, Agence pour le Développement et la Promotion de l'Agriculture biologique, en collaboration avec le Ministère de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables ont rassemblé, le 2 octobre, les pouvoirs publics et les professionnels du secteur. L'objectif : rassembler les professionnels ainsi que l'ensemble des organismes ayant vocation à contribuer au développement du secteur mais aussi mettre à disposition de tous les acteurs concernés, des informations d'actualités notamment sur l'état des filières et des marchés ainsi que leurs perspectives d'évolution dans le cadre européen.

La fédération France Nature Environnement (FNE) indique dans un communiqué du 3 octobre que le Ministre de l’Agriculture et de la Pêche Michel Barnier aurait annoncé, au cours de ces Assises, l'objectif de doubler les surfaces en agriculture biologique d'ici à 2012 pour atteindre 4% des surfaces agricoles. Ceci est en retrait par rapport à la première annonce faite devant le Grand conseil d'orientation de l'Agence Bio le 12 septembre dernier, déclare la FNE. Jean-Claude Bévillard, chargé des questions agricoles et forestières à la FNE rappelle que le groupe de travail agricole du Grenelle de l'Environnement propose 6% de surface agricoles utiles dès 2010 et 20% d'ici 2020. L'annonce de Michel Barnier suscite pour nous une forte inquiétude, ajoute-t-il. France Nature Environnement juge également que le système d'aides annoncé, avec la simple reconduction du crédit d'impôt, sera insuffisant pour donner un véritable essor à l'agriculture biologique en France. Une aide au maintien ambitieuse est nécessaire, poursuit la fédération.
France Nature Environnement a appelé ses associations membres et affiliées à valider son objectif de 10% de surfaces en agriculture biologique d'ici à 2012, dans le cadre de la consultation régionale sur le Grenelle de l'environnement.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager