En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'association HQE décerne les prix du concours QEB – FDES

Bâtiment  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
L'association HQE a remis le 15 avril les prix du concours QEB – FDES qui encourage la création de nouveaux outils visant à évaluer l'impact des choix architecturaux ou techniques dans le bâtiment.

Le concours lancé en avril 2007 portait sur les outils d'évaluation globale de la qualité environnementale des bâtiments (QEB) et sur l'utilisation des fiches de déclaration environnementale et sanitaire (FDES) pour cette évaluation de la qualité environnementale des bâtiments.

Le concours a distingué deux outils déjà opérationnels et engagés dans une démarche de développement complémentaire pour 2008 et 2009 afin d'aboutir à une évaluation globale de la QEB.

Thierry Raes, président d'Ecobilan et membre associé de PricewaterhouseCoopers, a reçu le premier prix doté de 6.000 euros pour l'outil Team Bâtiment, développé par Ecobilan. Cet outil permet de stocker les FDES, de saisir les quantités d'énergie, de produits et de matériaux utilisés pour la construction d'un bâtiment et d'en évaluer l'impact environnemental conformément à ISO 14040 tout au long de son cycle de vie.

Le deuxième prix doté de 5.000 euros a été attribué à Alain Maugard, président du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), pour l'outil Elodie mis en place par l'organisme. Elodie (Evaluation à L'échelle de l'Ouvrage Des Impacts Environnementaux) permet de faire le lien entre un métré quantitatif du bâtiment et les caractéristiques environnementales des produits de construction utilisés dans l'ouvrage. Le système Elodie fournit un profil environnemental (norme NF P01-010) qui compile les contributions des différents produits aux impacts de l'ouvrage.

Le jury a également remis une mention spéciale dotée de 4.000 euros au Conseil général des Deux-Sèvres pour son engagement dans cette problématique, à travers le développement des énergies renouvelables et la recherche de qualité environnementale. Depuis plus de dix années, le Conseil général des Deux-Sèvres s'est engagé pour le développement des énergies renouvelables par les programmes '' bois-énergie et 1000 chauffe-eau solaires'' au profit des collectivités locales et des Deux-Sévriens, a souligné l'association HQE.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…