En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'après Covid-19 : associations, syndicats et Régions de France prônent une relance sociale et écologique

Pour préparer l'après-crise sanitaire, les ONG et syndicats lancent une pétition pour « un jour d'après » écologique, féministe et social, après la consultation citoyenne initiée par les parlementaires. Les Régions prônent « un new deal environnemental ».

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
L'après Covid-19 : associations, syndicats et Régions de France prônent une relance sociale et écologique

« Plus jamais ça ! Préparons le jour d'après » du coronavirus. C'est l'appel lancé par seize associations et syndicats, ce mardi 7 avril, via une pétition nationale pour un « Jour d'après écologique, féministe et social ! ». Parmi ces organisations figurent les ONG Attac France, Greenpeace France, les Amis de la Terre France, Oxfam France, ainsi que les syndicats CGT, Confédération paysanne, Convergence nationale des Services Publics, Fédération syndicale unitaire (FSU). « Face à l'urgence sanitaire, les mesures de rupture sont nécessaires : stop aux dividendes, une fiscalité plus juste, une relocalisation de l'agriculture et de l'économie, un développement des services publics », liste Attac sur twitter.

Par cette pétition, les organisations appellent les citoyens à exprimer leur soutien en faveur de quatre mesures « urgentes » demandées au Gouvernement. « À court terme, il s'agit de stopper les activités non indispensables, de réquisitionner les établissements médicaux privés et les entreprises pour répondre à la crise, de suspendre les versements de dividendes, rachats d'action et bonus aux PDG, et d'orienter les milliards d'euros injectés dans l'économie française et européenne vers les besoins sociaux et écologiques des populations », estiment les organisations signataires. Elles plaident aussi pour la mise en place de trois mesures de plus long terme. « Nous invitons également les citoyens à soutenir des politiques publiques de long terme pour ne plus jamais revivre ça. Services publics, fiscalité plus juste, ainsi que relocalisation et réorientation de l'agriculture, de l'industrie et des services, doivent devenir les nouvelles priorités de l'action politique, pour remettre l'économie au service du plus grand nombre et limiter les dérèglements climatiques », énumèrent les organisations.

Les Régions de France mobilisées pour un « new deal environnemental »

Le 6 avril, les Régions de France ont également présenté à l'État leurs premières pistes de relance de l'économie française, post-coronavirus. Les Régions proposent de construire le plan de relance en se basant sur trois axes. « La première phase du plan doit s'appuyer sur des projets concrets et matures, faisant l'objet d'une contractualisation rapide entre l'État et les Régions : projets ralentis ou à l'arrêt faute de moyens, investissements dans la santé et la recherche médicale, amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments, relance de l'activité touristique, associative et de l'Économie sociale et solidaire… », précisent-elles dans un communiqué. Le second axe de leur plan promeut une nouvelle politique industrielle dans le cadre d'un « new deal environnemental ». « La crise actuelle pose la question de la résilience et de la sécurité de notre système productif, tout comme sa compatibilité avec un mode de développement plus durable. La nouvelle politique industrielle doit faire l'objet d'une planification, dans le cadre de la prochaine génération des Contrats de plan État-Régions (CPER) ». Enfin, les Régions demandent à bénéficier de mécanismes de garantie sur leurs ressources, et de « disposer de moyens financiers massifs, dans un contexte de forte tension budgétaire ».

La consultation des parlementaires prend de l'ampleur

 
Face à l'urgence sanitaire, les mesures de rupture sont nécessaires : stop aux dividendes, une fiscalité plus juste, une relocalisation de l'agriculture et de l'économie, un développement des services publics.  
Attac
 
Les ONG et les syndicats, ainsi que les Régions, se mobilisent donc pour préparer l'après-crise. Une soixantaine de parlementaires, de différents bords politiques, ont aussi ouvert, le 4 avril, une consultation citoyenne en ligne « pour bâtir le jour d'après ». Cette consultation « prend de l'ampleur », se félicite Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire (groupe Libertés et Territoires), signataire de cet appel. « Lundi soir, on recensait déjà 2 300 propositions déposées sur le site. Elles ont fait l'objet de plus de 17 000 votes de soutien », précise le député. À ce stade de la consultation, les thèmes « "À consommer avec modération" : vers une société de la sobriété ? » et « "Le plus important, c'est la santé !" : quel système de santé demain ? » sont ceux qui concentrent le plus de propositions et de soutiens des citoyens. Une synthèse de cette consultation, qui est ouverte jusqu'au 3 mai, sera rendue publique avant le 15 mai. « Nous allons sélectionner 20 à 30 propositions parmi celles qui nous sembleront à la fois les plus ambitieuses, les plus pertinentes et/ou les plus soutenues par les citoyens, afin de les porter collectivement et politiquement », a précisé M. Orphelin.

Réactions4 réactions à cet article

 

Excellente initiative mais pourquoi la relance du tourisme ? Ou alors un tourisme respectueux de la nature et non ces transports de masse totalement étrangers aux peuples et aux territoires .

sirius | 08 avril 2020 à 15h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Merci pour votre présence sur le site
PH.P.

sirius | 09 avril 2020 à 11h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Où peut-on signer la pétition ?

VieilleSouche | 15 avril 2020 à 23h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour, les citoyens peuvent signer la pétition notamment sur le site internet d'Attac, signataire de l'appel. Voici le lien : https://france.attac.org/se-mobiliser/que-faire-face-au-coronavirus/article/petition-plus-jamais-ca-signons-pour-le-jour-d-apres

Cordialement

Rachida Boughriet Rachida Boughriet
17 avril 2020 à 14h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager