Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les associations environnementales en campagne contre les illuminations de Noël à rallonge

Gouvernance  |    |  Marie Bernard  |  Actu-Environnement.com
La pollution lumineuse induite par les illuminations de Noël tend à se prolonger toujours plus longtemps, 3 mois durant, de novembre à fin janvier, dénoncent les associations Agir pour l'Environnement, l'Association nationale pour la Protection du ciel et de l'environnement nocturnes, le réseau Action Climat France, ainsi que le réseau Sortir du Nucléaire.

À cet effet, une campagne intitulée « Illuminations de Noël : le grand gaspillage ! » a été lancée par les quatre organisations afin de sensibiliser l'opinion publique aux conséquences climatiques, énergétiques ainsi qu'à l'impact sur la biodiversité de la pollution lumineuse.

Les associations ont plus particulièrement profité du changement d'heure pour rappeler que les économies d'énergie induites par le passage à l'heure d'hiver sont d'année en année, réduites à néant par la multiplication d'illuminations de Noël.

Elles rappellent également que le recours à la lumière artificielle est une source de dégradation des écosystèmes. À titre d'exemple, certaines espèces auraient disparu des régions urbanisées.

Enfin, du point de vue climatique, les illuminations de Noël engendrent en période de fortes consommations électriques, un bilan carbone avoisinant les 600 à 700 grammes de CO2 pour chaque kilowattheure supplémentaire consommé.

Les associations appellent donc l'Etat à intervenir, notamment par l'instauration d'un « bonus-malus kWh » en vue de réduire les pics de consommation électrique.
Elles demandent également aux collectivités locales de réglementer localement l'éclairage nocturne afin de limiter dans le temps et dans l'espace cette pollution lumineuse.

Réactions1 réaction à cet article

 
Greenpeace Nantes et les illuminations de Noël

Depuis 2006, le groupe local de Nantes s'est lancé dans une campagne sur les illuminations de Noël, en particulier sur l'organisation par des municipalités de concours de maisons illuminées, véritable encouragement au gaspillage. Les actions envers les responsables municipaux semblent porter leurs fruits car le nombre de communes "fautives" a considérablement diminué (l'an dernier; pour cette année coups de fil en cours). Des prix de Maire CO2 et à l'inverse de Maire Noël ont été décernés, avec un bon support médiatique

ennuclim | 31 octobre 2008 à 14h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager