En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Autoconsommation : un appel à projets pour des projets agricoles en Bretagne

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

La région Bretagne a ouvert, du 24 mars au 20 août 2020, un appel à projets pour des installations photovoltaïques en autoconsommation dans le secteur agricole. Sont ciblées les installations photovoltaïques agricoles sur toiture ou au sol (sans concurrence d'usage) en autoconsommation. « Les sites ayant des profils de consommation d'électricité importants et favorables à l'implantation d'une centrale photovoltaïque seront privilégiés », précise le communiqué. L'électricité produite devra être utilisée pour les besoins énergétiques de bâtiments liés à l'activité agricole, que ce soit pour la production, la transformation, le stockage ou le conditionnement des produits. En revanche, les bâtiments d'élevage porcins et les maisons d'habitation sont exclues.

La taille des installations doit être comprise entre 5 et 100 kWc, « l'installation pouvant être scindée en plusieurs parties sur un même site ». Le taux d'autoconsommation moyen annuel devra atteindre 80 % minimum et le taux de couverture moyen annuel devra être de 10 % minimum de la consommation électrique annuelle des bâtiments en autoconsommation.

Le montant de l'aide correspond à 30 % maximum des dépenses éligibles, avec un plafond de 25 000 € HT, soit une aide maximale de 7 500 € par projet.

Réactions2 réactions à cet article

 

« Les sites ayant des profils de consommation d'électricité importants et favorables à l'implantation d'une centrale photovoltaïque seront privilégiés » : peut-être comme les gros élevages avicoles, porcins et bovins industriels, particulièrement dotés de grandes surfaces de toitures potentiellement bien orientées ?
Bravo la Région Bretagne : toujours là pour choyer un modèle agricole qui fait à la fois la fierté de sa faction productiviste et ruine chroniquement l'image touristique et a qualité de vie de cette région magnifique ! Sans doute la présidence de la commission Economie, agriculture et mer confiée à un... agriculteur (ancien présidente de la FDSEA 22 et de la chambre d'agriculture du même département, dauphin de Le Drian, autre grand écologiste breton) y est-elle pour quelque chose...

Pégase | 30 mars 2020 à 21h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Etait -il urgent de mettre en place ce dispositif ? On attendrait plutôt une nouvelle politique en matière de rejet des effluents et de l'usage des pesticides . Mais autant espérer la lune .

sirius | 31 mars 2020 à 18h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager