Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Autoconsommation collective : bientôt des évolutions tarifaires ?

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

En octobre 2020, 39 opérations d'autoconsommation collective étaient en service, réunissant près de 600 participants et 75 producteurs. Même si les courbes d'évolution laissent penser que l'objectif de 50 projets en autoconsommation collective en 2023, fixé dans la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), sera atteint, le ministère de la Transition écologique envisage des évolutions tarifaires. L'un des principaux freins à ce type de projet est en effet le manque de rentabilité.

Selon un représentant du ministère, Cyril Martin de Lagarde, intervenant lors d'une conférence organisée par l'Ofate le 2 décembre, deux pistes sont actuellement en réflexion pour favoriser l'autoconsommation collective. La première consiste à revaloriser le rachat du surplus de production injecté sur le réseau pour les projets entre 100 et 500 kWc. Aujourd'hui, le cadre tarifaire pénalise l'injection, pour cibler les projets avec un fort taux d'autoconsommation. La seconde solution vise à compenser les taxes et tarifs d'utilisation réseau, qui pèsent aujourd'hui sur le modèle économique des projets d'autoconsommation collective.

« Les modalités concrètes n'ont pas été définitivement tranchées », a néanmoins indiqué le représentant du ministère.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Accompagnement juridique à toutes les étapes des projets EnR Cabinet Valentin Renoux - Avocat