En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Alsace : lancement d'un appel à projets "photovoltaïque en autoconsommation"

Energie  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

La Région Alsace et l'Ademe annoncent, ce jeudi 27 mars, le lancement d'un appel à projets visant à soutenir les maîtres d'ouvrage dans leurs projets photovoltaïques en autoconsommation en phases d'étude et d'investissement.

"La conjugaison de plusieurs facteurs, tels que la fin des tarifs réglementés en 2015, la hausse du prix de l'électricité issue du réseau ou la baisse du prix d'achat des panneaux photovoltaïques, induit une diminution inexorable du coût de production d'électricité par une installation photovoltaïque. Il devient donc cohérent de s'intéresser à un autre modèle de l'utilisation de l'électricité produite par une installation photovoltaïque que celui de la revente intégrale au réseau : l'autoconsommation", expliquent les promoteurs de l'appel d'offres.

Ouvert jusqu'au 31 mai 2015, il concerne exclusivement "les maîtres d'ouvrage présentant des profils de consommation diurne, importante et régulière toute l'année, parmi les cibles suivantes : les entreprises, les collectivités, les commerces, les bailleurs sociaux et privés, les associations et les copropriétés".

Pour être éligibles, les projets doivent respecter les conditions suivantes : un taux d'autoconsommation minimal de 70%, un stockage autorisé uniquement pour accroître la part d'autoconsommation au-delà de cette proportion, des installations d'une puissance comprise entre 3 et 250 kWc.

L'étude de faisabilité préalable devra respecter le cahier des charges "energievie.info" et l'aide apportée sera de 70% sur le coût hors taxes de l'étude, plafonnée à 5.000 euros. L'aide à l'investissement, quant à elle, sera de 500 €/kWc installés, plafonnée à 30% du coût hors taxes de l'installation. "Le stockage d'une partie de l'électricité produite pourra être aidé par la Région Alsace, au cas par cas et uniquement pour des solutions innovantes", précise le communiqué.

Réactions1 réaction à cet article

 

Je cherche depuis longtemps a comprendre OU est le problème avec l'Autoconsommation. Puisque selon toute logique en l'absence de génération de courant c'est le réseau qui compense, puisqu'il ne s'agit pas d'Autarcie électrique. Je ne comprend pas la nécessite d'investissement ou la recherche d'innovation?
Donc, par exemple, un simple magasin éclairé artificiellement le jour avec éventuellement des groupes frigorifique ou des climatiseurs consommera une énergie prévisible.
Ce qui est curieux dans le projet alsacien est la réference au stockage (par batteries) et les bizarres limitations apportée a leur contribution.

ami9327 | 28 mars 2014 à 14h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager