En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Autoconsommation photovoltaïque : un marché prometteur, bientôt accéléré par un appel d'offres

Energie  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

Selon un sondage réalisé par Opinionway à la demande du syndicat Enerplan, 47% des Français interrogés se déclarent prêts à investir dans l'autoconsommation solaire. Leur motivation principale reste l'autonomie pour 15% d'entre eux. Mais 62% de ces personnes favorables à l'autoconsommation ne prévoient un passage à l'acte que dans cinq ans, pas avant. Peut-être parce qu'ils ne sont que 23% à connaître le cadre réglementaire.

Les adhérents de l'association technique du commerce et de la distribution sont quant à eux plus réceptifs à cette option : 62% s'intéressent au photovoltaïque dont 39% se disent prêts à se lancer dans les deux prochaines années. Ils ont d'ailleurs déjà estimé le potentiel de leur magasin. La plupart pensent que 20 à 30% de leur parc pourrait être équipé.

Un intérêt qui pourrait enfin se concrétiser sur le terrain puisque le cadre réglementaire et technique est en train d'évoluer favorablement. Après plusieurs mois d'hésitations, le ministère de l'Environnement a annoncé le lancement de l'appel d'offres dédié à l'expérimentation de l'autoconsommation.

Lancement prochain de l'appel d'offres national

Virginie Schwarz, la directrice de la direction générale de l'énergie et du climat (DGEC), a indiqué, lors du colloque dédié à l'autoconsommation organisé par Enerplan le 25 mai, la saisine prochaine de la commission de régulation de l'énergie (CRE), pour une publication du cahier des charges "avant l'été". Celui-ci a été présenté mi-mai aux parties prenantes.

Au total, 50 MW de projets seront retenus, dont 10 MW en outre-mer. Ciblé sur les secteurs industriel, tertiaire, agricole (projets de 100 à 500 kW), l'appel d'offres ne vise pas seulement le photovoltaïque, mais aussi la petite hydroélectricité, la cogénération… Les lauréats bénéficieront d'une "valorisation financière à l'électricité autoconsommée, sans toutefois encourager à la surconsommation".

Des mesures devraient également être prises par ordonnance, comme le prévoit la loi de transition énergétique, pour "sécuriser juridiquement" l'autoconsommation sans soutien financier. Selon Virginie Schwarz, "on dénombrait 1.630 installations en 2015 avec tarif d'achat de surplus, il y en a pratiquement autant sur les quatre premiers mois de l'année 2016".

Côté solaire domestique (< 36 kW), les offres commerciales se multiplient et le gestionnaire de réseau ERDF a promis une simplification des procédures de raccordement.

Réactions1 réaction à cet article

 

Enfin, le gouvernement s'intéresse à l'auto-consommation! Espérons que les conditions seront assez souples pour libérer l'énergie et les énergies...

pierrotb | 25 mai 2016 à 10h19
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…