En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'A65, dénoncée par les défenseurs de l'environnement, est inaugurée en l'absence du gouvernement

Aménagement  |    |  Sophie FabrégatActu-Environnement.com

Le collectif Stop Autoroutes a-t-il été entendu en demandant dans un courrier au président Sarkozy que l'Etat ne soit pas présent mardi à l'inauguration de l'A65 entre Pau et Langon (Gironde) ?! Le secrétaire d'État aux Transports, Thierry Mariani, avait bel et bien prévu de s'y rendre mais il a annulé sa venue à la dernière minute, selon le quotidien Sud Ouest qui précise qu'aucun membre du gouvernement n'était finalement présent aux festivités organisées à Thèze.

Cette 2x2 voies de 150 km, qui reliera à partir du 16 décembre Langon à Pau, avait soulevé l'opposition de nombreuses associations de défense de l'environnement. ''L'autoroute détruira 2000 hectares d'espaces naturels, 8 zones Natura 2000, de nombreux habitats et espèces protégées'', prévenait en 2008 le WWF. Malgré la pression des associations et l'avis négatif du Conseil national de la protection de la nature (CNPN) rendu en mars 2008, le gouvernement a maintenu le projet, légèrement réduit dans son tracé.

Sous la pression, le concessionnaire A'liénor s'est néanmoins engagé à compenser les impacts environnementaux de ces 1.600 hectares de route en protégeant sur 55 ans une surface de terrains quasi-identique (1.472 hectares). Mais ''aucune mesure de compensation ni aucun maquillage sémantique sur le registre de l'autoroute verte ne pourra occulter ces réalités ni l'outrage que fait subir cette infrastructure aux territoires qu'elle a traversés et aux individus qu'elle a impactés'', expliquent des associations dans un communiqué de presse commun. Elles rappellent que ''ces 150 kilomètres d'infrastructure s'ajoutent aux 10.950 kilomètres d'autoroutes et au 1.027.154 de kilomètres de routes déjà existants en France, aux 5,1 millions d'hectares de sol déjà artificialisés (soit 9,4 % du territoire national). Ils annoncent également les 1.092 nouveaux kilomètres d'autoroutes inscrits dans le projet 2010 de Schéma national des infrastructures de transport (Snit) ou ayant récemment fait l'objet de déclaration d'utilité publique''.

Réactions6 réactions à cet article

 

ils ont fait la betise de créer cette route, et de détruire des espaces naturels primaires, j'espere qu'ils ne feront pas aussi la betise de créer la ligne de chemin de fer qui traversera nos belles vallées du pays basque.... pfff

nadia | 15 décembre 2010 à 09h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Je suis un fervent défenseur de l'écologie et des énergies alternatives, mais il faut arrêter de faire de l'ayatollisme vert...nous ne roulons pas en charrette et le droit des populations est aussi de pouvoir se déplacer de manière sure et rapide.
Je trouve plutôt pas mal que le concessionnaire compense les pertes de terrains, il aurait très bien pu ne rien faire comme c’était le cas par le passé.
Nous avons tous pris conscience des effets sur nos mode de vie mais depuis l'age de pierre le progrès a toujours bouleverser les pensées

tygc | 15 décembre 2010 à 09h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Aujourd'hui, la protection de l'environnement lors de la construction d'une autoroute est mise au premier plan. De nombreuses infrastructures sont mises en place comme des bassins antipollutions, contrôles des rejets, murs pour combattre des nuisances sonores, passage pour les animaux.
Il faut savoir aussi que le passage d'une autoroute sur un territoire permet le développement économique de celle-ci.

yaya1230 | 15 décembre 2010 à 11h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Des autoroutes, toujours des autoroutes! Et nos gouvernants osent
encore évoquer Natura 2OOO ,la taxe Poids Lourds,la,taxe Carbone,
la diminution des émissions de NOX,COV,Particules?
On favorise l'augmentation des voitures ,donc de tout ce qui est cité!

arthur | 16 décembre 2010 à 11h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Avant de critiquer cette autoroute, pensez à tous les drames passés sur la route hyper dangereuse entre Pau et Langon.
Pensez aussi à tous les litres d'essence brulés par les Palois qui passaient par Dax, voir Bayonne pour ralier Bordeaux.
Ceci dit, vu les tarifs appliqués sur l'A65, beaucoup risquent de continuer à prendre les anciennes routes

fred_31750 | 10 janvier 2011 à 14h09
 
Signaler un contenu inapproprié
 

voila c fait, j'ai emprunté ce samedi la belle A65 pour rallier en 3h les pistes de bareges depuis Bordeaux et rebelote au retour 3h15 quand il fallait près de 4h30.....beau tracé calme et reposant dans une nature préservé.....Seul bémol mais de taille et je ne veux même pas parler du prix indisposant ,c'est la présence des radars, quand je vous dis que la nature est préservé.....dont voici le détail :un contrôle mobile sur un pont sortie mont de marsan a 8h30 le samedi matin dans le brouillard ,vs savez comme les "oies sauvages" de Michel Delpech mais mieux le dimanche après midi vers 16H30....Kms 80 radar sur le pont et 6 Kms plus loin radar "hibou" sur le bas-cote......en conducteur respectueux et civilisé je ne risquais rien, mais je pestais sur la pratique honteuse de ces 2 radars successifs.....ceci dit empruntez la,et vous en sortirez reposé et ravi.....de pouvoir découvrir et gouter au joies d'hiver ou d'été de nos belles Pyrénées......Bonne Année 2011

ericshow | 16 janvier 2011 à 21h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…