Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Valorisation des déchets : les objectifs du comité stratégique de filière sont redéfinis

Déchets  |    |  P. Collet

Le Comité stratégique de filière (CSF) transformation et valorisation des déchets a signé ce jeudi 24 juin un avenant au contrat stratégique de filière signé initialement en janvier 2019. Cet avenant redéfinit les objectifs de la filière pour les prochaines années. Sa mise en œuvre s'appuie sur deux enveloppes du plan de relance : les quelque 500 millions d'euros du volet économie circulaire et les 1,2 milliard d'euros du volet décarbonation.

Les projets validés dans le cadre de ce nouveau contrat « devront créer des liens et des dynamiques vertueuses avec les autres CSF ». Des passerelles devront notamment être établies avec les CSF industrie pour la construction ; mines et métallurgie ; industries électroniques ; chimie et matériaux ; nouveaux systèmes énergétiques ; ainsi que le futur CSF solutions industries du futur.

Au total, une dizaine de projets, nouveaux ou redéfinis, ont été actés : organiser la filière biodéchets, de la collecte à la valorisation ; accélérer la mise en place de la filière des combustibles solides de récupération (CSR) ; accélérer la collecte et le recyclage des métaux critiques ; expérimenter afin d'accélérer la robotisation et le déploiement du numérique dans les métiers de la valorisation des déchets ; développer et soutenir l'incorporation de matières premières de recyclage (plastique, bois, papier/cartons, métaux, textiles et produits du bâtiment) ; améliorer la recyclabilité des produits mis sur le marché ; accompagner l'évolution des filières à responsabilité élargie du producteur (REP) ; accentuer la présence en Europe et à l'international ; détailler et préciser la feuille de route bas-carbone et les impacts environnementaux de la filière déchets ; faire émerger et guider des start-ups ; accompagner les métiers et l'évolution des compétences ; accélérer la croissance des PME et des ETI, développer la présence sur les marchés internationaux.

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Solution de protection incendie pour convoyeurs - Firefly ConveyorGuard™ BERTHOLD FRANCE SAS
La nouvelle génération X-TRACT pour le recyclage de l'aluminium TOMRA