En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

UE : plus de 15% de la production électrique pourraient provenir de l'éolien en 2020

Energie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

La production d'électricité d'origine éolienne pourrait plus que tripler en 2020 si l'Europe investit 194 milliards d'euros dans les parcs terrestres et offshore au cours de cette décennie, selon un nouveau rapport de l'Association européenne de l'énergie éolienne (EWEA) publiée mardi 2 août. Et ce, via ''un cadre réglementaire solide de l'UE à l'horizon 2020 et post-2020'', a déclaré Justin Wilkes, directeur des politiques de l'EWEA.

L'énergie éolienne a fourni 5,3% de la demande en électricité de l'UE fin 2010, pour une production de 182 térawattheures (TWh) avec une capacité installée de puissance de 84,3 GW (dont 81,4 GW sur terre et 2,9 GW en offshore), rappelle l'association. Ce chiffre pourrait passer à 230 GW en 2020 (190 GW sur terre et 40 GW offshore), soit une production de 581 TWh permettant de couvrir 15,7% de la demande en électricité en 2020.

En 2020, la production d'électricité éolienne ''sera équivalente à la consommation totale de tous les ménages de France, d'Allemagne, de Pologne, d'Espagne et du Royaume-Uni'', selon l'association. Cela nécessiterait donc une augmentation annuelle moyenne de la capacité installée de 14,6 GW entre 2011 et 2020. Pour ce faire, l'UE devrait alors investir annuellement 26,6 milliards d'euros (16,2 milliards sur terre et 10,4 milliards pour les installations en mer), précise l'association.

Selon elle, ce scénario ''diffère peu'' des estimations de la Commission européenne qui vise 222 GW de capacité éolienne installée d'ici 2020 et de celles présentées par les Etats membres dans leurs plans d'action nationaux EnR avec un total de 213 GW. Bruxelles devrait néanmoins porter la part des renouvelables dans la consommation d'électricité à 34% en 2020 contre 19% actuellement, souligne l'EWEA.

Pour atteindre cet objectif 2020 fixé par l'association, la France devrait quant à elle multiplier par quatre sa capacité de production pour la porter de 5,6 GW en 2010 à 23 GW en 2020, dont 4 GW des parcs éoliens offshore. Le gouvernement français se veut plus ambitieux et vise 6 GW d'éolien en mer en 2020 et 19 GW de parcs terrestres.

En 2030, l'EWEA table sur une capacité installée éolienne de 400 GW produisant 1.154 TWh, soit 28% de la consommation totale européenne.

Réactions2 réactions à cet article

 

L'énergie eolienne est une de nos meilleurs energies renouvelable mais lancer des projets eoliens sans avoir les moyens d'assurer le stockage local c'est d'une part charger inutilement le reseau avec les risques de coupure brutale et d'autre part pendant les periodes ou le vent n'est pas au rendez vous ou pas assez fort etre obligé d' utiliser des centrales a combustible fossile. Avec un facteur de charge qui varie de 22% a terre a 35% offshore il y a encore de beaux jours pour les emmisions de gaz a effet de serre. L'humanité a pu commencer a se developper quand elle a su stocker la nourriture. Nos hommes politiques et la majorité des ecologistes ont ils la culture necessaire pour lancer des projets coherents ?

fleurent | 12 août 2011 à 22h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour Fleurent.
"hommes politiques" "ecologistes" "projets coherents"...
Veuillez biffer l'intus !

Tireman | 25 août 2011 à 14h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager