Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

De plus en plus de familles réalisent des travaux de maîtrise de l'énergie

Energie  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
   
De plus en plus de familles réalisent des travaux de maîtrise de l'énergie
   
Selon le dernier baromètre de l'ADEME sur les équipements et les comportements des ménages à l'égard de la maîtrise de l'énergie dans leur logement, le nombre de ménages qui passent à l'action a augmenté, passant de 11,1% en 2005 à 14,8% en 2009. La réduction de la facture énergétique et l'amélioration du confort sont les deux motivations les plus citées.

Les travaux sur le bâti restent prépondérants (70%). Plus d'un quart des travaux porte sur le double vitrage. L'ADEME observe une légère augmentation des travaux d'isolation des combles et des toitures. Un tiers des interventions concerne l'amélioration des systèmes de chauffage et d'eau chaude sanitaire avec un recours stable aux équipements utilisant des énergies renouvelables, en particulier l'énergie solaire.

Des frais de travaux en hausse de 6%

En moyenne, pour ces travaux, les Français ont dépensé 4.900€ en 2009, soit une augmentation de 6% par rapport à 2008. Selon le baromètre, les dispositifs d'aides financières mis à la disposition des particuliers encouragent le passage à l'acte notamment la TVA à 5,5% et le crédit d'impôt développement durable (CIDD).

Pourtant dès l'année prochaine ces dispositifs risques d'être rabotés. La liste des travaux éligibles devrait être fortement réduite, et les réductions d'impôt le seront d'au moins 10%. Le Taux de TVA à 5,5% pourrait lui aussi être revu à la hausse.

Des modifications qui inquiètent les professionnels du bâtiment, premiers bénéficiaires de ces aides fiscales. L'ADEME note en effet que 69% des travaux de maîtrise de l'énergie réalisés en 2009 l'ont été par des professionnels, soit une augmentation de 4 points par rapport à 2008. Cela s'explique notamment par le poids incitatif des dispositifs d'aides gouvernementaux qui imposent aux particuliers de faire appel à eux. C'est également vers les professionnels que s'orientent les personnes interrogées (55%) pour être conseillées sur la réalisation de leurs travaux de maîtrise de l'énergie.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager