Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Climat: ''pas de traité mais un accord est possible'', selon Barroso

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a estimé lundi que la signature d'un traité n'était pas envisageable au sommet de Copenhague mais qu'un accord était possible. ''Je crois qu'il n'y aura pas de traité à Copenhague, c'est pas possible, ce n'est pas préparé, il y a certains de nos partenaires qui ne sont pas préparés'', a-t-il déclaré sur Canal +. ''Ce que nous essayons d'avoir maintenant c'est un accord qu'après on va mettre en termes de loi pour qu'il devienne un traité'', a ajouté le président de la Commission. ''Il faut trouver un accord et l'Europe a donné l'exemple'', a souligné M. Barroso.''Nous sommes les seuls qui avons adopté dans la loi, (...) la limitation de 20% pour 2020 des gaz à effet de serre et nous sommes prêts à aller même plus haut si les autres font un effort, ce qui n'est pas encore le cas'', a conclu M. Barroso.

Les pays européens sont divisés sur l'opportunité de revoir leur promesse de réduction d'émission de gaz à effet de serre de 20% à 30% d'ici à 2020, par rapport à 1990, en cas d'accord à la conférence de Copenhague, certains voulant attendre un engagement international contraignant en 2010. La France, la Grande-Bretagne et d'autres pays, contrairement à la Pologne et à d'autres nations d'Europe de l'Est, ont estimé lundi, en marge d'une réunion à Bruxelles, qu'un accord politique suffisamment ambitieux à Copenhague doit permettre à l'UE de passer lors de la conférence de l'ONU d'un engagement de 20% à 30%, a rapporté l'afp. ''La France milite pour le haut de la fourchette, soit 30%, dès lors qu'un accord international serait trouvé ici'', a indiqué le ministre français de l'environnement, Jean Louis Borloo. Selon l'afp, la question des conditions dans lesquelles l'UE accepterait de revoir son objectif de réduction d'émissions devrait être discutée jeudi et vendredi lors d'un sommet des dirigeants européens à Bruxelles, en parallèle à la conférence de l'ONU à Copenhague.

Réactions1 réaction à cet article

 
bar aux os est un thon

ce Copenhague encore une farce comme le Grenelle ! savoir juste ce qu'il cache en fait...

la sardine | 09 décembre 2009 à 09h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Droit de l'énergie : votre conseil à distance et à l'international Energie-legal