Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'atelier Thierry Roche et Associés retenu pour le projet de bâtiment à énergie positive Descartes +

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Les établissements publics École des Ponts ParisTech, CSTB et Épamarne se sont associés pour développer au sein de la Cité Descartes, à Champs-sur- Marne (77), un pôle novateur de recherche sur la maîtrise énergétique des bâtiments.

Le bâtiment à énergie positive Descartes +, prévu en 2012, va héberger des équipements de recherche à vocation internationale mis à la disposition d'une dizaine de laboratoires ou organismes. Parmi les trois propositions reçues dans le cadre du concours d'architecture lancé le 19 décembre 2008 pour le Descartes +, le jury, composé notamment de l'École des Ponts ParisTech, la région Île-de-France, le Rectorat de l'Académie de Créteil, l'Université Paris-Est, l'ADEME, le CSTB et le Ministère en charge du développement durable, a retenu le 7 juillet le projet de l'atelier de Thierry Roche et Associés, ont annoncé aujourd'hui l'École des Ponts ParisTech et l'Université Paris-Est dans un communiqué.

D'une surface de 5.000 m2, le bâtiment Descartes + sera labellisé Haute Qualité Environnementale (HQE), Basse Consommation 2005 et à énergie positive (BEPOS) au minimum + 10 %. ''Il démontrera la viabilité économique de technologies de pointe permettant de très fortement réduire la consommation énergétique des bâtiments, via les matériaux de construction et des solutions énergétiques spécifiques (cellules photovoltaïques, pompe à chaleur sur nappe, freecooling par plancher rayonnant, rafraîchissement adiabatique, récupération/épuration naturelle des eaux pluviales, sondes géothermiques verticales…)'', expliquent l'École des Ponts ParisTech et l'Université Paris-Est .

Les études commenceront à l'automne, les travaux mi-2010, pour une livraison du bâtiment au premier trimestre 2012. Le coût total de l'opération s'élève à 22,5 M€ dont 9M€ pour la Région Ile-de-France, 8,5M€ pour l'École des Ponts ParisTech et 5M€ pour le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

AM 3000 : préleveur d'air / diagnostic fibres d'amiante et particules SDEC