En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le Conseil Général des Vosges choisit le passif pour ses bâtiments

Energie  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
Fin 2009, un nouveau bâtiment de 1.659 m2 répartis sur cinq niveaux et situé à Epinal, accueillera une équipe administrative du Conseil général des Vosges. Sa particularité ? Ce bâtiment devrait consommer moins de 20 kwh/m2/an, ce qui en fera un bâtiment dit « passif ».
Conçu de manière à limiter les déperditions de chaleur, le bâtiment sera beaucoup plus isolé qu'un bâtiment classique : 30 cm d'isolant pour les murs, 30 à 40 cm pour la toiture et 20 cm pour le sol. Les vitrages seront eux aussi performants : leur résistance thermique sera deux fois supérieure à celle d'un double vitrage classique.

Le renouvellement d'air sera assuré par une centrale de traitement d'air double flux. L'air chaud sortant du bâtiment passera par un échangeur de chaleur qui transférera la chaleur de l'air sortant à l'air entrant. Les deux flux d'air ne se mélangeront pas, seule la chaleur sera récupérée. Avant de pénétrer dans le bâtiment, l'air transitera au préalable dans un puits canadien.
En été, les besoins en fraîcheur seront assurés en utilisant l'eau de la nappe phréatique. Cette eau sera prélevée à quelques mètres de profondeur, passera dans un ballon échangeur de chaleur et sera ensuite réinjectée dans la nappe.

Au final, le Conseil Général des Vosges s'attend à limiter sa facture d'énergie à environ 800€/an soit dix fois moins qu'un bâtiment traditionnel, dans ce domaine.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager