Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Batteries électriques : Verkor implantera sa méga-usine à Dunkerque

Transport  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Batteries électriques : Verkor implantera sa méga-usine à Dunkerque
Actu-Environnement Le Mensuel N°422 Cet article a été publié dans Actu-Environnement Le Mensuel n°422
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Verkor, start-up grenobloise notamment partenaire de Renault, a annoncé, le 1er février, avoir sélectionné le port de Dunkerque (Nord) pour implanter sa première méga-usine (gigafactory) de batteries pour véhicules électriques.

La première livraison de batteries « à faible teneur en carbone et à hautes performances » pour les véhicules électriques est prévue en juillet 2025, précise la société dans un communiqué. Ce site est « le plus prometteur » parmi les 40 sites étudiés par Verkor en France, en Espagne et en Italie. « D'une superficie de plus de 150 hectares, le site répondra à la demande croissante des constructeurs automobiles européens et internationaux, et à l'accélération du déploiement des véhicules électriques à hautes performances sur le continent », souligne Verkor.

Jusqu'à 1 200 emplois directs et plus de 3 000 emplois indirects pourront être créés « au cours de la première phase du projet » de l'usine, prévoit la société. La construction devrait débuter en 2023. La capacité de production des cellules de batteries évoluera de 16 gigawattheures (GWh), en 2025, à 50 GWh en 2030. Verkor et la Commission nationale du débat public (CNDP) poursuivent le processus de consultation nationale engagé pour ce site, en décembre dernier. « Nous sommes maintenant impatients de travailler avec nos partenaires pour réunir toutes les conditions gagnantes afin de construire la meilleure usine de cellules de batteries au monde », a déclaré Benoît Lemaignan, P-DG de Verkor.

« Ce choix d‘implantation vient renforcer la "vallée de la batterie électrique" qui prend forme dans les Hauts-de-France et son écosystème dynamique. C'est un signal positif pour la plateforme industrielle de Dunkerque, qui dispose d'atouts critiques pour ce type d'activité », a salué Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l'Industrie.

Réactions2 réactions à cet article

 

Et pourquoi le Nord ??? Une position centrale en Europe certes, la proximité d'usines de construction de bagnoles, et... un courant abondant, fiable et pas cher grâce à la centrale de Gravelines...

dmg | 03 février 2022 à 10h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

J'ajouterai un port maritime à proximité, ce qui peut faciliter la logistique des approvisionnements en matières premières, puis celle d'exportation des produits finis.
Bon, on parle de 2025, c'est du court terme, tant mieux pour les chtis.
A plus long terme, Dunkerque est menacée par la montée des eaux... mais d'ici là, on n'aura peut plus besoin de voitures et de batteries.

nimb | 04 février 2022 à 22h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager