Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Un décret crée la réserve naturelle nationale des Étangs et rigoles d'Yveline

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Un décret crée la réserve naturelle nationale des Étangs et rigoles d'Yveline

Un décret, publié ce vendredi 9 avril au Journal officiel, crée la réserve naturelle nationale des Étangs et rigoles d'Yveline, située dans le département des Yvelines.

En janvier dernier, la secrétaire d'État à la biodiversité, Bérangère Abba, avait annoncé que la réserve actuelle de Saint-Quentin-en-Yvelines et de nouveaux sites en connexion avec celle-ci seraient inclus dans une nouvelle réserve naturelle nationale « afin de renforcer la protection de sa biodiversité et de ses écosystèmes ».

Sur les 310 hectares couverts par cette réserve, 308 seront placés « sous protection forte », de manière à cibler et restaurer les écosystèmes aquatiques et terrestres de cette zone à la biodiversité « particulièrement riche », a précisé Bérangère Abba dans un communiqué. « Cette nouvelle réserve illustre notre ambition sur les zones humides, une priorité pour la stratégie nationale des aires protégées. Cette aire protégée est emblématique de par sa richesse environnementale en proximité immédiate de grands centres urbains. Espace d'émerveillement, elle donne à tous une opportunité de reconnexion à la Nature », se réjouit la secrétaire d'État.

Le classement en réserve naturelle nationale se justifie notamment par la présence d'habitats terrestres et aquatiques typiques des milieux liés à la présence d'eau et par une faune « particulièrement riche et diversifiée », précise le décret. Ce territoire classé en réserve naturelle nationale vient en complément des différents dispositifs en place en faveur des espaces naturels. Le décret fixe la réglementation applicable dans la réserve et encadre les différentes activités qui s'y exercent (chasse, pêche, activités sportives, etc.). La réserve naturelle nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines est intégrée en totalité dans la réserve créée.

Réactions2 réactions à cet article

 

Bonne nouvelle que l'extension de cette réserve, mais à quand l'interdiction définitive de la chasse à courre, dont l'autorisation même partielle dans le périmètre d'une réserve paraît tout à fait incongrue. Sans parler du scandale que constitue cette survivance médiévale !

mangouste | 12 avril 2021 à 15h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Donc on taxe les terres valant sans doute très chères en IDF, sans indemniser les propriétaires mis sur le fait accompli: vous êtes plus réellement chez-vous au nom de la ste Ecologie,
Ou on le fait proprement, préempter les terres au prix du marché sans doute 290€ le m², on rachète les maisons qu'on loue à l'ancien proprio pas cher. et nous voici dans une écologie majeure qui ne lèse personne ce qui est loin d'être habituel,
Soit environ 1 milliard d'euro, pour la bonne cause!

pemmore | 12 avril 2021 à 20h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Qualification OPQIBI : AMO pour la restauration de la continuité écologique OPQIBI