Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Biométhane : la CRE satisfaite de la mise en œuvre du droit à l'injection

Energie  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) dresse un premier bilan « positif » de la mise en œuvre du droit à l'injection du biométhane dans les réseaux de gaz naturel.

Depuis l'été 2020, la commission a validé 216 zonages dans le cadre de cinq délibérations. Ces zonages couvrent 44 % du territoire national et permettent, à terme, de multiplier par six la capacité d'accueil du réseau. « Plus de 1 000 projets, produisant en tout 28 térawattheures (TWh) de biométhane, pourraient se concrétiser sur ces zones », explique la CRE. Et de souligner que ce chiffre est supérieur à l'objectif de 14 à 22 TWh inscrit pour 2028 dans la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE).

S'agissant du volet financier, la commission indique que les investissements prévisionnels pour ces 216 zonages s'élèvent à 440 millions d'euros. « La CRE [les] valide au fur et à mesure en fonction du rythme des demandes de raccordement. » Jusqu'à maintenant, 132 millions d'euros ont été validés, dont 96 millions pour le réseau de GRDF, à l'occasion de trois délibérations. Les investissements sur le réseau de transport sont validés semestriellement.

Pour rappel, le droit à l'injection, créé par la loi Egalim de novembre 2018 a pour objectif de diminuer les délais de raccordement des installations de production tout en maîtrisant les coûts pour la collectivité. Pour cela, le législateur a mis les renforcements de réseau nécessaires à l'injection à la charge des gestionnaires de réseaux, et non plus des producteurs. Un zonage, réalisé sur la base du potentiel des territoires, permet de prioriser les travaux et d'atteindre un optimum économique.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Afrique : une équipe complémentaire pour vos projets énergétiques LPA-CGR avocats