Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

En ville, le vélo continue de gagner du terrain

Transport  |    |  Nadia Gorbatko

Avec une progression de 8 % de son usage depuis 2021, de 31 % depuis 2019, d'après le dernier bulletin de Vélo & Territoires, la bicyclette continue de gagner du terrain. Pour l'association, qui enregistre ces informations grâce à un parc de 205 compteurs « représentatifs », partagés avec la Plateforme nationale des fréquentations, ce bilan est surtout à mettre au crédit des pratiquants en milieu urbain. Dans cet environnement, Vélo & Territoires note une hausse de 10 % par rapport à 2021, notamment en semaine. Quelques villes sortent particulièrement du lot : l'agglomération de Dunkerque (+ 20 % depuis 2021), les métropoles de Strasbourg (+ 18 %) et de Grenoble (+ 17 %) ou encore le Grand-Annecy (+ 17 %). Avec de modestes hausses de 4 %, Bordeaux et Cannes sont à la traîne. Mais pour Cannes, l'effort s'avère tout de même considérable, puisqu'elle aura gagné 63 % depuis 2019.

En milieux périurbain et rural, en revanche, les chiffres restent globalement stables (respectivement 0 % et - 1 %), liés à une pratique de loisirs « marquée par les congés et la météo ». Selon l'association, ce rythme ne suffira peut-être pas pour atteindre l'objectif du Plan vélo qui vise 12 % de part modale à l'horizon de 2030. Avec l'Alliance pour le vélo, dont elle fait partie, elle demande donc au Gouvernement de traduire les annonces du nouveau Plan vélo en réalité stratégique et d'orienter des investissements pluriannuels vers les infrastructures cyclables.

Une analyse de l'European Cyclists Federation, publiée en décembre dernier, révèle que la France se situe au dernier rang européen en termes d'investissements nationaux pour le cyclisme. En additionnant les soutiens nationaux et les fonds européens, les subsides accordés par habitant et par an s'élève à 1,20 € dans le pays, contre 5,30 € en Italie, 9,20 € en Allemagne, 13,60 € dans les Pays-Bas et 36 € en Irlande. Les collectivités locales portent l'essentiel des dépenses de fonctionnement et d'investissement.

Réactions5 réactions à cet article

 

Conclusion de cet article et de son dernier paragraphe: les français ont "soif" de bicyclettes mais les pouvoirs publics ne sont pas à la hauteur de leurs attentes!

BIB57 | 06 janvier 2023 à 11h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il ne faut pourtant pas grand chose pour faire du vélo : une machine et une route. Ca fait plusieurs années qu'on sectorise les usagers sur la route en leur dédiant chacun une portion...... la route a pourtant vocation à être partagée naturellement, pas de façon réglementée/forcée. Avant de demander une énième fois quelque chose aux pouvoirs publics, il serait plus fondamental que chacun de nous accepte la présence de l'autre dans "son" environnement.

nimb | 07 janvier 2023 à 07h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@nimb
Les exemples des pays nordiques, pionniers en la matière, s'inscrivent en faux de vos affirmations "bisounours"! Il y a bien sûr des usagers irrespectueux des autres partout, aussi bien à vélo qu'en voiture. Mais, légère différence, à vélo, on risque sa peau! Il faut donc protéger par des infrastructures dédiées celles et ceux qui ne le sont pas par une caisse en métal ou plastique!

BIB57 | 09 janvier 2023 à 10h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

BIB57. ras le bol de s'entendre parler de bisounours. C'est la cause à laquelle il faut s'attaquer, pas la conséquence. Le manque de civisme est situé des deux côtés des pistes cyclables. Si on isole les deux camps, AUCUN des deux ne remettra jamais en cause son incivisme potentiel. C'est un cycliste (et automobiliste) régulier qui vous le dit.

nimb | 10 janvier 2023 à 08h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@nimb
Ben non! Il faut s'attaquer aux conséquences (court terme) ET aux causes!

BIB57 | 10 janvier 2023 à 12h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Nadia Gorbatko

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]