En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Efficacité énergétique : les Etats membres adoptent plusieurs mesures lors du Conseil énergie

Les ministres européens de l'énergie réunis en conseil ont adopté une série de mesures concernant l'efficacité énergétique de plusieurs produits de consommation. La disparition des ampoules à incandescence en Europe est ainsi programmée pour 2012.

Energie  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com
Alors que la suppression progressive des ampoules à incandescence est prévue en France à partir de 2009 suite aux débats du Grenelle de l'environnement, l'Europe s'engage vers un processus similaire. Réunis en Conseil hier, les 27 ministres européens de l'énergie ont en effet défini le calendrier d'interdiction de ces produits : en 2009, retrait à la vente des lampes de 100 W, 2010 pour les 75 W, 2011 pour les 60 W et 2012 pour les 40 et 25 W.
Ce calendrier sera donc plus « lent » que celui prévu par la France à savoir en 2009 retrait des ampoules de 100 W et de 75 W, en 2010 les 60 W, en 2011 les 40 W et en 2012 pour les 25 W. Il devrait toutefois permettre d'économiser 40 TWh à l'échelle de l'UE d'ici 2020 selon les estimations de la Commission européenne.

L'association Greenpeace regrette cependant un manque d'ambition de la part de l'Europe : la mesure adoptée interdit les ampoules à incandescence à partir de 2012, mais va laisser sur le marché européen les halogènes les moins efficaces encore pour quelques années, commente l'association. Cette mesure n'envoie pas le signal nécessaire à l'industrie de l'éclairage, qui doit investir aujourd'hui pour améliorer l'efficacité énergétique de ses produits, au lieu de rentabiliser à court terme des technologies d'éclairage déjà existantes, ajoute-elle.

Seuils de consommation d'énergie pour plusieurs produits

Les ministres de l'énergie ont également validé et précisé la limitation des consommations d'électricité pour le mode veille des appareils électriques utilisés à la maison et au bureau tels que les téléviseurs, les ordinateurs, les fours à micro-ondes, etc. À compter de 2010, tous ces équipements ne devront pas consommer plus de 1W en mode veille pour être mis sur le marché. Ce seuil sera abaissé à 0,5 W en 2012.
De la même manière, la consommation des décodeurs numériques simples (TNT) en fonctionnement sera limitée à 1 W dans l'année qui suivra la publication du règlement, puis 0,5 W au bout de 3 ans.
En revanche aucun seuil n'est fixé pour les chargeurs d'ordinateurs, de lecteurs MP3 ou encore de téléphones portables. Mais d'ici 2010, les fabricants devront s'aligner sur les produits les plus performants existants aujourd'hui, puis devront en 2012, revoir la conception de leurs produits pour devenir plus économes en énergie.

Au total, cet ensemble de mesures devrait permettre d'économiser 130 TWh à l'échelle de l'Union Européenne en 2020, soit l'équivalent d'1/4 de la consommation électrique annuelle de la France. Convaincus de l'intérêt de la démarche, les ministres européens ont adopté à l'unanimité une liste de produits qui devront prochainement répondre à des seuils de consommation d'énergie : ce sera le cas des machines à laver le linge et des lave-vaisselles, des réfrigérateurs et congélateurs, des chauffe-eaux, des chaudières ou encore des systèmes de climatisation et de ventilation. De plus, le Conseil a décidé d'étendre cette approche aux produits liés à l'énergie, les fenêtres, les produits d'isolation….

Le vote positif du Parlement européen est attendu début 2009 sur ces trois séries de mesures.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…