En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La collecte en porte à porte des déchets alimentaires est lancée dans deux arrondissements de Paris

Déchets  |    |  Mathilde BouchardonActu-Environnement.com

La ville de Paris a lancé le 4 mai 2017 la collecte sélective des déchets alimentaires dans les 2e et 12e arrondissements. Annoncé en février 2016, ce projet pilote concerne 120.000 Parisiens et a vocation à être généralisé à toute la ville.

Les déchets alimentaires de tous les Parisiens (préparations de repas, restes de repas, produits alimentaires non consommés encore emballés) représentent environ 160.000 tonnes de déchets. Aujourd'hui, ils sont collectés dans une poubelle verte avec les ordures ménagères pour être éliminés par incinération.

L'idée est désormais de collecter séparément les déchets alimentaires pour les valoriser en biogaz ou en compost. Concrètement, les ménages de la zone pilote pourront trier l'intégralité de leurs déchets alimentaires dans un nouveau bac avec un couvercle de couleur marron. La collecte sera réalisée deux fois par semaine.

Ce dispositif s'inspire de ceux mis en place dans d'autres capitales comme Milan (Italie) et San Francisco (Etats-Unis) et permet un réel changement d'échelle en matière de tri de déchets alimentaires. Jusqu'à présent, à Paris la collecte de déchets alimentaires se limitait à quelques initiatives : mise en place du compostage de proximité, récupération des invendus alimentaires, collecte spécifique dans les restaurants administratifs et entreprises privées ou collecte de biodéchets sur les marchés. Cette collecte a atteint 1.200 tonnes de déchets en 2016. D'après la mairie de Paris, qui se base sur un tri moyen annuel par habitant de 30 kg, la collecte de déchets alimentaires en 2018 dans les deux arrondissements pilotes pourrait être de 3.500 tonnes. Cela contribuera à créer les conditions pour la structuration de filières locales de traitement des biodéchets. Cette structuration a d'ores et déjà débuté comme le montre la création récente d'un projet d'unité de méthanisation en Ile-de-France.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…