Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Biogaz : un parc de production en forte progression

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

"Fin mars 2017, 506 installations produisent de l'électricité à partir de biogaz, correspondant à une puissance totale installée de 399 MW. Au cours du premier trimestre 2017, 10 MW ont été raccordés, soit 2,5 fois plus qu'au premier trimestre 2016", note le service d'observation et de statistiques du ministère de l'Environnement, dans le tableau de bord trimestriel publié le 31 mai.

Deux tiers de la puissance installée correspondent à des installations de plus de 1 MW. En revanche, "les installations de méthanisation sont les plus nombreuses mais ne concentrent que 30% de la puissance totale". Elles ont une puissance moyenne de 0,35 MW.

"Les régions Île-de-France, Grand Est, Nouvelle-Aquitaine et Hauts-de-France représentent la moitié de la puissance totale installée pour la production électrique à partir de biogaz. L'Île-de-France occupe la première place avec 71 MW installés, loin devant les autres régions". Au cours du premier trimestre, ces installations ont produit 465 GWh d'électricité.

Les installations injectant du biométhane dans le réseau, après production et épuration de biogaz, étaient au nombre de 32 fin mars, représentant une capacité supplémentaire de 86 GWH/an, indique le tableau de bord biométhane. "Leur capacité s'élève au total à 497 GWh/an, en progression de 21% par rapport à la fin de l'année 2016".

252 projets sont encore en file d'attente, représentant près de 5.600 GWH/an de production.
La moitié du parc est constituée de petites installations de capacité inférieure à 15 GWh/an. "Les unités de méthanisation constituent l'essentiel du parc (plus de 80% des installations et de la capacité totale)". La capacité des 252 projets en file d'attente atteint presque 5.600 GWh/an au 31 mars 2017, en hausse de 10% sur un trimestre.

"Trois régions, Grand Est, Hauts-de-France et Île-de-France, concentrent la moitié des capacités installées au 31 mars 2017 et 56% des injections du premier trimestre 2017", souligne le document.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Votre conseil en matière de production et de commercialisation d\'hydrogène Green Law Avocat