Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Méthanisation : une mission d'information parlementaire pour évaluer ses impacts

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

Le groupe Écologiste, solidarité et territoires du Sénat a lancé une mission d'information sur la méthanisation dans le mix énergétique. La réunion constitutive a eu lieu le 3 mars.

« La méthanisation s'inscrit au cœur de plusieurs enjeux très importants : l'environnement et la gestion des déchets, la politique énergétique, ainsi que l'avenir de notre agriculture. Son fort développement des dernières années conduit à chercher à en mesurer les effets et les conséquences », explique le communiqué de presse.

La mission souhaite établir, « sur la base d'une approche scientifique et rationnelle, un bilan énergétique exhaustif de la méthanisation, en tenant compte notamment de la valeur des intrants ». Elle étudiera également l'impact de la méthanisation sur les pratiques agricoles, ses impacts économiques, notamment sur les filières lait et viande de l'agriculture française. Elle fera enfin le point sur la réglementation actuelle.

Cette mission réunit 23 sénateurs, issus de tous groupes politiques. Pierre Cuypers (LR, Seine-et-Marne) et Daniel Salmon (Écologiste, solidarité et territoires, Ille-et-Vilaine) ont été respectivement désignés président et rapporteur.

Une première audition est prévue le 16 mars. Les travaux se poursuivront jusqu'à l'été.

 

Réactions3 réactions à cet article

 

Vu en faisant le plein de gpl que le methane est ajouté au mélange, je trouve ça bien, pas remarqué de changement par rapport à avant.
Ce qui ne va pas c'est le comportement des distributeurs de carburants qui en profitent pour gonfler les marges.
C'est plus intéressant d'utiliser de l'ethanol (e85) maitenant.
Dans ces carburants alternatifs, très aidés par le gouvernement la marge doit être fixe et décidée par le préfet.

pemmore | 05 mars 2021 à 10h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

On attend avec impatience les résultats, et surtout les mesures qu'ils pourraient entraîner sur les dérives actuelles en matière d'occupation des sols et de justification de pratiques polluantes par un pseudo "verdissement" a posteriori. Dans le délire conceptuel de l'agriculture industrielle, on verra bientôt des gens faire la promotion de l'élevage totalement hors-sol et le justifier par la possibilité de récupération du méthane émis par les bovins.
Usines à gaz...

petite bête | 05 mars 2021 à 11h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

"Vieux motard que j'aimais", comme le disait le regretté Coluche. Comme d'habitude, nos parlementaires valident le chèque en blanc à
telle ou telle industrie tiré par tel ou tel gouvernement au nom de la compétitivité et de la création de richesse financière puis, face aux remontées de terrain, certains se posent la question des conséquences sur l'environnement et la santé de la population. Ou comment mettre la charrue avant les bœufs. Mais qu'importe : du moment que le coup industriel est parti, il y a fort peu de probabilité de le remettre fondamentalement en cause.

Pégase | 05 mars 2021 à 13h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Prosonic Flow B 200 : débitmètre ultrasonique Biogaz Endress+Hauser