Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Biomasse forestière : une consultation européenne sur les nouveaux critères de durabilité

Energie  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Fournir des orientations opérationnelles aux États membres et aux entreprises sur la manière de démontrer le respect des critères de durabilité fixés par la directive du 11 décembre 2018 sur les énergies renouvelables pour ce qui concerne la biomasse forestière. Tel est l'objet du projet de règlement d'exécution que la Commission européenne soumet à consultation jusqu'au 28 avril prochain.

« Il est essentiel que la bioénergie forestière soit produite de manière durable pour soutenir les objectifs de l'UE en matière de climat et d'énergie », indique la Commission.

L'article 29 de la directive de 2008 fixe des critères de durabilité pour la biomasse et le biogaz dans la production de chaleur et d'électricité. Le texte interdit de produire des biocarburants, bioliquides et combustibles issus de la biomasse à partir de matières premières issues de forêts primaires ou très riches en biodiversité. Il fixe des critères liés à la régénération effective de la forêt dans les zones de récolte, ainsi qu'au maintien ou à l'amélioration de la capacité de production à long terme de la forêt.

Réactions2 réactions à cet article

 

Le texte prévoit notamment l'interdiction de prélever les souches, racines et de laisser les feuilles/épines et du bois mort.
Le prélèvement des feuilles notamment avait été identifié comme risque principal d’appauvrissement en minéraux des sols forestiers.

bIBU | 02 avril 2021 à 11h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il serait plus que temps en effet que la CE se soucie réellement et très concrètement des impacts environnementaux de ses orientations et directives. Mais, face aux dégâts déjà considérables occasionnés sur l'environnement par les politiques qu'elle a mené tête baissée sous la férule de lobbies seulement animés par l'appât du gain financier immédiat, à commencer par la PAC (1er poste de dépenses budgétaires durant des décennies), peut-elle désormais faire autrement ?

Pégase | 05 avril 2021 à 21h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Votre conseil en droit des problématiques Énergies-Climat Huglo Lepage Avocats