Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Biométhane produit à partir des boues de stations d'épuration : un guide pour accompagner les projets

Eau  |    |  D. Laperche
Environnement & Technique N°399
Cet article a été publié dans Environnement & Technique N°399
[ Acheter ce numéro - S'abonner à la revue - Mon espace abonné ]

Accompagner les acteurs sur tous les volets de développement de projet et d'exploitation de sites : c'est l'objectif du guide (1) sur les projets d'injection du biométhane issu de station d'épuration, réalisé par Synteau, avec la contribution de la Banque des rerritoires, GRDF, Amorce, FNCCR, FP2E et ATEE Club Biogaz.

Parmi les premiers projets mis en service figurent, en 2015, celui de l'Eurométropole de Strasbourg et, en 2016, de Grenoble Alpes Métropole (Fontanil-Cornillon). Désormais, le parc s'est étoffé et compte cinq fois plus de sites qu'en 2018, avec 47 stations d'épuration qui injectent du biométhane dans le réseau de distribution de gaz. « La capacité de biométhane injecté pourrait doubler d'ici à 2030 et atteindre 1 TWh supplémentaire grâce au potentiel mobilisable sur une centaine de stations d'épuration, estiment les auteurs du guide. Des réflexions sur des axes d'optimisation mais également le développement et la mise en place progressive de procédés innovants, tels que l'hydrolyse thermique et la carbonisation hydrothermale, laissent présager un déploiement durable de la méthanisation sur STEU avec injection. » 

Les auteurs se sont appuyés sur un retour d'expérience de 24 stations et font ressortir les principales tendances de conception. « Les digestats sont déshydratés par centrifugation dans trois quarts des cas, et valorisés en compostage dans plus de la moitié des cas (pour un coût moyen hors transport de 83 €, avec un minimum à 53 € et un maximum à 110 €/tMB [milliers de tonnes de matière brute par an]) », ont-ils par exemple noté. Concernant les performances d'exploitation, ils ont notamment observé que le potentiel de production de biométhane des boues fluctue à lui de 140 à 370 Nm3/tMS, avec une moyenne à 220 Nm3/tMS.

Les auteurs font également un point sur le cadre réglementaire, le coût et le financement ainsi que les perspectives d'optimisations.

1. Télécharger le guide
https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-43560-guide-injection-biomethane-station-epuration.pdf

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

SeCorrPhon AC 200 : (pré)localisateur et corrélateur des fuites d\'eau SEWERIN
SOFREL S4W : télégestion 4.0 pour réseaux d'eau cybersécurisés LACROIX - Environment