Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Biométhane : la chaire AgroMétha réunit scientifiques et professionnels autour d'une réflexion commune

Filière industrielle, le secteur du biométhane nécessite parfois une prise de recul. À travers la nouvelle chaire de recherche AgroMétha, des scientifiques comme Yves Le Roux et des professionnels se donnent pour objectif de la rationnaliser.

Interview vidéo  |  Energie  |    |  Félix Gouty  |  Actu-Environnement.com

Le secteur de la biométhanisation évolue constamment : le droit à l'injection, appliqué depuis novembre 2019, en est la preuve. Pour réfléchir et interroger cette évolution, des chercheurs et des professionnels du secteur dans la région Grand Est ont présenté une nouvelle chaire de recherche, AgroMétha, à l'occasion du salon Expobiogaz 2021, les 1er et 2 septembre derniers à Metz. Cette chaire rassemble cinq laboratoires de l'Ensaia-université de Lorraine et des partenaires professionnels comme GRDF, Corteva ou encore BioEnTech. « On a monté cette chaire industrielle de manière à pouvoir réfléchir en commun sur les enjeux de l'amont à l'aval de la filière », nous confie Yves Le Roux, enseignant-chercheur et membre de la chaire AgroMétha. Selon lui, la chaire constitue « l'officialisation d'un parcours scientifique d'une dizaine d'années ».

« La filière de la méthanisation est engagée dans une transition. Si on veut qu'elle soit un acteur fort et non anecdotique, il faut se poser des questions (qui) peuvent fâcher comme celle sur la place de l'élevage, détaille Yves Le Roux. Il faut vraiment que les professionnels s'en emparent. » À travers la chaire AgroMétha, les chercheurs examinent des sujets tels que l'épandage des digestats, la méthanation biologique ou encore le rôle de la production végétale. « Il faut être vigilant en matière de compétitivité car on travaille sur du vivant », rappelle le chercheur, soucieux d'aborder cette question avec le recul scientifique qu'elle mérite.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Félix Gouty

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

CRAMBO, broyeur lent universel pour le bois et les déchets verts HANTSCH