En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Alimentation bio et santé : lancement de l'étude BioNutriNet

Risques  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Adeptes d'aliments issus de l'agriculture biologique occasionnels, réguliers ou non sont invités à participer à l'étude BioNutriNet, lancée le 11 février par la cohorte NutriNet-Santé, visant à étudier l'impact "nutritionnel, économique, environnemental et toxicologique" des produits bio consommés.

La cohorte NutriNet-Santé a été lancée en 2009 par l'équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (Inserm/Inra/Cnam/Université Paris 13), dirigée par le Pr Serge Hercberg.

L'objectif de l'étude BioNutriNet, menée sur 5 ans, est de mieux comprendre qui sont les consommateurs de produits bio et les liens entre la consommation d'aliments bio et la santé.

En fonction du type de consommation, l'étude vise à comparer les profils sociodémographiques, psychologiques et économiques et les motivations des différents consommateurs "à l'égard de la durabilité de l'alimentation", à estimer l'apport en contaminants et l'impact environnemental des modes alimentaires liés à la consommation de produits bio. Il s'agit également de "caractériser" le statut nutritionnel (vitamines et minéraux), le statut toxicologique (résidus de pesticides) et le métabolome urinaire (signatures métaboliques des aliments consommés). L'étude doit également préciser les relations avec la qualité de la santé et le risque de maladies chroniques (cancers, maladies cardiovasculaires, obésité, diabète ...).

L'enquête devrait concerner au moins 100.000 internautes (dont 50.000 consommateurs de produits bio) suivis dans le cadre de l'étude NutriNet-Santé.

Via le site www.etude-nutrinet-sante.fr, tous les participants consommant des aliments bio ou non sont invités à répondre, pendant les 5 prochaines années, à plusieurs questionnaires sur la consommation alimentaire, l'activité physique, les motivations de consommation… Les lieux d'achat seront collectés afin d'estimer les pratiques et le coût de l'alimentation bio et non bio.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager