Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Bioraffinerie de La Mède : le tribunal de Marseille valide la nouvelle étude d'impact de Total

Energie  |    |  R. Boughriet
Bioraffinerie de La Mède : le tribunal de Marseille valide la nouvelle étude d'impact de Total

Ce mercredi 13 juillet, le tribunal administratif de Marseille a considéré que l'arrêté préfectoral de la bioraffinerie de la Mède (Bouches-du-Rhône), se basant sur la nouvelle étude d'impact de l'exploitant TotalÉnergies, « était régularisé », déplorent les associations Greenpeace et France Nature Environnement, qui vont faire appel de cette décision.

Cette audience fait suite à un premier jugement du tribunal, rendu le 1er avril 2021, qui avait enjoint à la préfecture des Bouches-du-Rhône de modifier l'arrêté d'exploitation du 16 mai 2018 (1) du site de La Mède. La juridiction exigeait, outre la limitation de la quantité d'huile de palme importée, la réalisation par le groupe pétrolier d'une nouvelle étude incluant les impacts climatiques de la raffinerie.

Dans un communiqué, les deux associations requérantes regrettent la décision du tribunal administratif de Marseille « qui ouvre grand la porte à l'opacité des industriels sur leur méthode de calculs des émissions de gaz à effet de serre et de flouer les juridictions en agitant des certificats de durabilité ».

TotalÉnergies a décidé de cesser ses importations d'huile de palme sur le site de La Mède à compter de janvier 2023. « La raffinerie restera toutefois approvisionnée par des huiles végétales brutes importées (colza, tournesol, soja…), dont la culture fera concurrence à la production alimentaire. Son impact sur le climat est donc toujours d'actualité », pointent du doigt les associations environnementales.

1. Télécharger l'arrêté préfectoral d'autorisation délivrée à Total
https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-31637-arrete-prefectoral-autorisation-la-mede-tribunal-marseille.pdf

Réactions1 réaction à cet article

Et on appelle ça une bio raffinerie ! Ah ah ah !!! Tous ces gens là sont d'un cynisme absolu. Mais ça marche ! La population ne veut entendre que ce discours.

gaïa94 | 19 juillet 2022 à 12h45 Signaler un contenu inapproprié

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Green Save Planet, faciliter la rénovation énergétique des foyers précaires AXDIS PRO