En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le papier toilette, gros consommateur de forêts

Biodiversité  |    |  Actu-Environnement.com
Dans le monde entier, l'équivalent de 270.000 arbres fini en déchet chaque jour, dont 10 % sont attribuables au papier toilette, selon une étude du Worldwatch Institute. L'augmentation de la population, l'adoption croissante des styles de vie occidentaux et les améliorations des systèmes d'assainissement des pays en voie de développement pourraient conduire à l'avenir à une utilisation accrue de papier toilette.

''Augmenter nettement la demande du papier toilette dans les pays en voie de développement aurait un impact négatif sur les forêts dans le monde entier, analyse l'auteur Noëlle Robbins. Avec la pression croissante mondiale pour limiter et/ou cesser l'utilisation des forêts primaires, cette industrie se reporte sur la plantation d'arbres''.

Mais selon elle, ce remède pourrait être pire que la maladie. Ces monocultures entraînent l'implantation d'espèces végétales endogènes, perturbant la vie animale, exigeant des quantités énormes de pesticides et consommant de grandes quantités d'eau.

Le papier toilette recyclé ? Ses partisans indiquent que la conversion de la pulpe vierge en papier toilette exige plus d'eau que le papier recyclé et permet de réutiliser des tonnes de papier journal déjà utilisé. Le papier journal jeté dans les décharges aux États-Unis représenterait 35 à 40 % de la masse totale de papier mise en décharge.

Pour l'auteur de l'étude, la meilleure réponse réside dans les ''alternatives au papier toilette,comme l'eau pour le nettoyage, qui doivent se perpétuer pour répondre aux besoins d'une population mondiale en croissance''.

Réactions3 réactions à cet article

 
Mort au pécu !

Après les pets des vaches, c'est le pécu qui entraîne la planète vers sa perte. Je propose sur eBay un marché du pécu d'occasion.Je commence à stocker.
Le bois c'est comme le blé ou les pommes de terre, ça se plante, ça pousse et ça s'utilise. Qu'on arrête chaque fois qu'on parle d'utilisation du bois de pleurer sur la déforestation. Les pins des Landes en sont le parfait exemple. Avant les plantations sous le second Empire, il n'y avait pas un arbre. Même remarque pour les sapins de Noël, plantés spécialement pour servir à Noël.
L'action positive est de multiplier intelligemment les plantations d'arbres pour pouvoir en utiliser plus, notamment pour le chauffage. Un très bon investissement pour les générations futures et une façon de soulager (un tout petit peu) la dette toujours croissante qu'on leur laisse. Mais notre système condamne sans appel un investissement dont on ne verra pas ou peu le retour... La chasse au pécu est maintenant ouverte, à suivre... Il faut de toute urgence interdire l'utilisation de ce pécu aux pays émergents...

micocharly | 22 avril 2010 à 08h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 
c'est fondamental

Ca me troue le c., moins prosaïquement, L'eau de nettoyage est quelque chose de très employé au japon par exemple. Hélas, cette option n'est pas forcément adaptée pour le lieu public et en entreprise. Car notre culture latine fait que nous ne faisons jamais attention au lieu commun. Et les systèmes de canule pour le nettoyage coûtent plus chers à réparer... qu'un papier jeté au fond de la lunette.
Cet article met en exergue le changement de comportement fondamental que nous devons effectuer pour le respect de notre environnement, et cela même dans l’intimité de nos toilettes. .

sebi | 22 avril 2010 à 10h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Mort au pécu !

Mais tu es vraiment quelqu'un d'éclairé, toi !!!
Yaka yaka yaka !
Y'a qu'à faire pousser des arbres, heureusement que tu viens nous souffler ta lumineuse idée, nous étions bêtement en train de détruire les forêts primaires...
J'imagine que tu t'es bien renseigné avant de trouver LA solution ("multiplier intelligemment les plantations d'arbres pour pouvoir en utiliser plus") !

Richyboyle | 22 avril 2010 à 15h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…