En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Climat : le Royaume-Uni met la pression avant la COP 26 à Glasgow

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

La Conférence de l'ONU sur le climat (COP 26) se tiendra finalement en novembre 2021 à Glasgow (Écosse) confirme, ce jeudi 24 septembre, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, dans un communiqué. La COP 26, qui devait se tenir en novembre 2020, a été reportée d'un an en raison de la crise sanitaire du coronavirus.

Boris Johnson assiste ce jeudi à une table ronde des Nations Unies sur l'action climatique, organisée par le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres. À cette occasion, ces derniers ont annoncé qu'ils organiseraient le 12 décembre un événement sur le climat, pour marquer le cinquième anniversaire de l'Accord de Paris.

« L'événement anniversaire de l'Accord de Paris marquera le coup d'envoi d'une année d'action dans la perspective du sommet mondial sur le climat COP 26 en novembre 2021, qui sera accueilli par le Royaume-Uni en partenariat avec l'Italie à Glasgow », a déclaré le Premier ministre.

Les dirigeants mondiaux sont invités à relever leurs ambitions nationales en matière de réduction d'émissions (NDC) d'ici 2030. La Chine vient de s'engager à atteindre la neutralité carbone d'ici 2060. Le Royaume-Uni vise aussi zéro émission nette d'ici 2050.

Le 12 décembre, Boris Johnson demandera aux pays participants de fixer également des objectifs de neutralité carbone et d'annoncer « des promesses audacieuses » de financement climatique. « Nous préparons le terrain maintenant avec un appel à tous ceux qui sont prêts à aller de l'avant en décembre et à présenter de nouvelles contributions audacieuses déterminées au niveau national pour un avenir propre et prospère », a déclaré M. Johnson. « L'action climatique ne peut pas être une autre victime du coronavirus », a-t-il ajouté.

Le Royaume-Uni indique avoir doublé son financement pour le climat à hauteur de 11,6 milliards de livres sterling pour les cinq prochaines années.

Réactions1 réaction à cet article

 

On n'a pas encore annulé ce genre de raout dispendieux et inutile, occasion pour les vedettes de brâmer leur "engagement" climatique en aggravant leur déjà exubérant "bilan carbone" ???
C'est vrai que l'ONU est vraiment efficace pour régler les conflits, elle sera forcément excellente pour "régler le climat".

Albatros | 29 septembre 2020 à 10h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager