Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le dispositif bonus malus bientôt appliqué à d'autres produits ?

Energie  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
Dans un entretien publié jeudi par Les Echos, le ministre de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de l'Aménagement du Territoire, Jean-Louis Borloo a annoncé qu'un grand programme de réforme des infrastructures énergétiques françaises pour les quinze prochaines années serait lancé dans les semaines qui viennent afin de permettre à la France de respecter les objectifs de production d'énergie renouvelable.

En matière de biomasse, un nouvel appel d'offres de 300 mégawatts vient d'aboutir et un autre de même ampleur va être lancé dans les jours qui viennent, précise le ministre dans le quotidien. Concernant le solaire, l'organisation de la filière est en cours de finalisation et doit permettre d'assurer la diffusion en masse de cette technique aujourd'hui trop confidentielle. Au cours du mois de juin, le chantier de construction d'une usine de composants photovoltaïques va démarrer à Saint-Auban, rappelle-t-il. Au sujet de l'éolien, le ministre souligne que des zones de développement de l'éolien en mer vont être créées tout en ajoutant que les tarifs de l'éolien vont être remis à plat pour assurer une visibilité long terme aux investisseurs.

Le ministre a par ailleurs réaffirmé vouloir étendre dès l'an prochain le dispositif mis en place pour l'achat de voitures neuves à une vingtaine de familles de produits. Dans le cadre de la loi de Finances, je souhaiterais, dès 2009, qu'une vingtaine de familles de produits se voient appliquer un mécanisme de bonus-malus, annonce le ministre dans l'entretien qu'il a accordé aux Echos. Si nous imposons un tel système sur les appareils électroniques, les consommateurs seront tentés de s'orienter rapidement vers les appareils moins énergivores, ajoute Jean-Louis Borloo.

Rappelons que dans une interview accordée à Actu environnement, en février dernier, Nathalie Kosciusko-Morizet, la Secrétaire d'état à l'écologie avait précisé vouloir progressivement développer des systèmes de fiscalité auto compensée à l'intérieur des gammes de produits. C'est un bon moyen d'inciter les Français à mieux consommer, et d'obliger les producteurs à retirer du marché les produits les moins efficients. Le principe du bonus-malus qui est appliqué aux voitures particulières est notamment à l'étude pour les ordinateurs et les télés. Cela pourrait par exemple se concrétiser avec un malus pour les équipements dont les veilles consomment trop d'énergie, avait-t-elle confié.

Réactions1 réaction à cet article

 
Bonus-Malus : effet d'aubaine ou piège à c.......

BONUS = VERTU = Je remplace mon équipement obsolète (ou presque)par un tout neuf , tendance, fabriqué en chine , qui consomme moins , pollue moins (en France), avec une prime payée par la collectivité ,
Mais j'ai un produit innovant, qui coûte cher à fabriquer, qui va ruiner les fabricants français de produits anciens, qui va me coûter plus cher car il supporte la R&D, qui va me coûter plus cher car le distributeur ou l'installateur va se "gaver".
Alors, j'ai bonne conscience en achetant BONUS, ou je me fais avoir

troval | 08 juin 2008 à 09h57
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager