En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Borloo présente le Grenelle à l'Assemblée et rassure les députés

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Les propositions émises par les groupes de travail du Grenelle de l'environnement* ont fait hier l'objet d'un débat sans vote à l'Assemblée Nationale. Les interventions des représentants des quatre groupes parlementaires ont été précédées d'un discours du ministre de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables, Jean-Louis Borloo.
Le ministre de l'Ecologie s'est voulu rassurant auprès des députés inquiets, mais pourtant peu nombreux (une soixantaine), au sujet de leur participation et la question du budget : le Grenelle est un point de départ et à toutes les étapes, le Parlement et ses commissions seront associés, a-t-il déclaré en ouverture du débat devant les députés. La protection de l'environnement ne doit pas être le prétexte à une hausse globale de la fiscalité. Je veux absolument que les choses soient claires sur ce sujet, a réaffirmé M. Borloo.
Le Ministre d'Etat a également cité cinq programmes prioritaires : la maîtrise de l'énergie dans le bâtiment, les transports, les paysages et la biodiversité, l'agriculture ''raisonnée'' ainsi que l'assainissement. M. Borloo a ajouté en clôture du débat que les moyens de la République seront massifs et seront au rendez-vous. Rappelons qu'en septembre dernier, seuls six députés ont été associés aux groupes de travail du Grenelle de l'Environnement.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager