En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Moratoire sur les forages pétroliers : l'administration Obama une nouvelle fois déboutée

Energie  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com
Pour la deuxième fois en un mois, l'administration Obama a été déboutée par la justice américaine au sujet du moratoire sur les forages pétroliers. Alors qu'elle avait rétabli ce moratoire suite à l'explosion de la plate-forme pétrolière DeepWater Horizon à l'origine de la marée noire du Golfe du Mexique, un juge de la Nouvelle-Orléans avait annulé cette décision en juin dernier après avoir été saisie par 32 compagnies pétrolières. Cette annulation a été confirmée le 8 juillet dernier par une cour d'appel qui a estimé que le gouvernement n'avait pas prouvé que les forages pourraient entraîner des ''dommages irréparables''.

La cour précise toutefois que l'administration pourra mettre en vigueur un moratoire ''de secours'' si des activités de forage en eau profonde sont sur le point de débuter. Le département américain de l'intérieur (DOI) a déjà prévenu qu'un nouveau moratoire sera prochainement décidé.

En attendant, la marée noire continue dans le Golfe du Mexique. BP a annoncé une nouvelle opération visant à remplacer l'installation actuelle par un entonnoir plus efficace. Alors que le système précédent permettait de récupérer environ 25.000 barils de brut chaque jour, le nouvel entonnoir pourrait récupérer 80.000 barils.
En parallèle, le forage du premier puits de dérivation, démarré le 2 mai, se poursuit. Le puits a atteint le 4 juillet une profondeur de plus de 5.300 mètres. Le forage du second puits de dérivation, démarré le 16 mai, a désormais atteint une profondeur de plus de 4.150 mètres. Pour ces deux puits, on estime à environ trois mois le temps nécessaire pour les achever à dater du début du forage.

Réactions1 réaction à cet article

 
moratoire sur les forages

Les puits de dérivations ne sont pas destinés à dériver quoique ce soit le but est d'injecter un fluide très dense et éventuellement du ciment pour tuer le puits et arrêter définitivement le débit !

aventurier | 13 juillet 2010 à 16h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…