En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Braconnage de l'ortolan : Mme Kosciusko-Morizet entend faire respecter la loi

Biodiversité  |    |  Actu-Environnement.com
Le président de la Ligue de la protection des oiseaux Allain Bougrain-Dubourg et un cameraman de TF1 ont indiqué le dimanche 2 septembre avoir été pris à partie par plusieurs individus, lors d'une opération consacrée au braconnage du bruant ortolan dans les Landes. Le bruant ortolan, oiseau très prisé en gastronomie, est protégé depuis 1999 et interdit de chasse depuis 1981, a rappelé ce dimanche dans un communiqué, Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie, ''suite aux incidents constatés ce jour dans ce département''.
Dans le département des Landes, l'ortolan, autrefois très prisé en gastronomie, fait parfois, à l'image des infractions qui ont été commises aujourd'hui, l'objet de prélèvements illicites, a-t-elle expliqué. Selon la LPO, 1.000 à 1.500 braconniers chasseraient illégalement l'ortolan entre la mi-août et la fin septembre : l' espèce aurait diminué de 30% durant la dernière décennie. La secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie a indiqué qu'elle entendait dès aujourd'hui ''renforcer les contrôles'' et ''faire respecter la réglementation en matière d'atteinte à une espèce protégée''. Mme Kosciusko-Morizet a rappelé que les sanctions prévues par l'article L415-3 du code de l'environnement peuvent aller ''jusqu'à 6 mois d'emprisonnement et 9.000 euros d'amende''.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager