En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Chevron sommé d'arrêter ses activités pétrolières au Brésil

Energie  |    |  Clément Cygler Actu-Environnement.com

Suite à la fuite de pétrole survenue début novembre dans ses installations au large de Rio, le parquet brésilien a demandé à la justice de suspendre toutes les activités du groupe pétrolier américain Chevron. Selon l'AFP, une action civile publique contre Chevron, sa filiale au Brésil et l'entreprise sous-traitante Transocean, a été engagée pour réclamer "une indemnité de 8,5 milliards d'euros pour dommages environnementaux et sociaux provoqués par la fuite de pétrole".

Le 9 novembre dernier, une fuite de brut avait été observée dans un puits de forage près du champ pétrolifère de Frade, à 370 kilomètres au nord-est des côtes de Rio. Selon l'Agence nationale du pétrole (ANP) au Brésil, près de 3.000 barils auraient été répandus dans l'Atlantique.

Lors d'une audition le 13 décembre, Luiz Alberto Pimenta Borges, le coordinateur à l'environnement de Chevron, aurait annoncé que la fuite n'avait pas complètement été stoppée. "Nous espérons avoir la situation sous contrôle dans un avenir proche. Je ne peux pas prévoir combien de temps cela prendra exactement, car nous sommes encore en train d'évaluer la quantité de pétrole déversée, afin de déterminer comment il est arrivé à la surface", a indiqué Luiz Borges, ajoutant que la fuite diminuait progressivement.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…