Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Le BRGM s'implante en Nouvelle-Aquitaine pour créer un pôle de recherche sur les risques littoraux

Aménagement  |    |  Dorothée Laperche
Le BRGM s'implante en Nouvelle-Aquitaine pour créer un pôle de recherche sur les risques littoraux

Créer, à terme, un pôle d'excellence international de recherche sur les risques littoraux et le changement climatique : c'est l'ambition du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) qui a décidé de localiser en Nouvelle-Aquitaine ses activités de R&D dans le domaine des risques littoraux. « Nous avons choisi la Nouvelle-Aquitaine, car c'est une région qui nous paraît en avance : le tissu académique est riche, a indiqué Michèle Rousseau, présidente du BRGM. Et leur [groupement d'intérêt public] GIP Littoral a l'habitude de concerter avec les élus. » L'institut va donc transférer son unité spécialisée et une partie des chercheurs et ingénieurs d'Orléans à Pessac (Gironde). Il vise à renforcer les synergies avec les laboratoires des universités de Bordeaux, de La Rochelle et de Pau et Pays de l'Adour, du CNRS, de l'Inria et de l'Inrae.

Cette implantation bénéficie du soutien de la Région à travers un accord-cadre de trois ans : celle-ci s'engagera financièrement dans des projets de recherche portés par le BRGM, mais également accompagnera les implantations immobilières dans le cadre du contrat de plan État-Région 2021-2027. Cette convention de partenariat a été signée, lundi 5 septembre, à l'occasion d'une journée d'échanges consacrée à la recherche et au littoral. « Nous avons besoin de vous avec nos 790 km de côtes, a assuré Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine. »

Les équipes comptent notamment approfondir leurs modèles prédictifs. « Nos modèles anciens ont du mal à prédire les changements actuels, a souligné Éric David, responsable de l'unité risque côtier et changement climatique au sein de la direction risque et prévention du BRGM. Avec nos partenaires, nous allons chercher à comprendre les paramètres liés au changement climatique et faire évoluer nos modèles. Nous souhaitons explorer le champ des possibles et apporter des éléments d'aide à la décision aux politiques. »

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Expertise inondation pour votre site industriel 2 L'eau Protection
MOTUS : bouée de houle directionnelle pour le côtier et l'océan Xylem Analytics France