En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'ADEME veut se faire entendre sur la question du bruit routier

Transport  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

Dans le cadre du Grenelle de l'environnement, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) a été dotée d'un budget de 193 millions d'euros pour la résorption des ''points noirs du bruit'' (PNB). 70.000 points noirs, où le volume sonore dépasse 65 décibels, ont été identifiés sur le territoire dont 20.000 exposés de jour comme de nuit (supers points noirs). Or, la France est en retard dans l'application de la réglementation européenne.

Le 11 juin, afin d'intensifier la mobilisation des acteurs territoriaux, l'agence a lancé une campagne d'information sur le sujet.

Par le biais d'un appel à projets, l'ADEME apporte aux collectivités un soutien financier et son expertise afin d'évaluer la fiabilité des solutions que ces dernières proposent. Un financement pouvant atteindre 80 % en fonction des solutions techniques retenues en matière de lutte contre le bruit peut être accordé. Une partie de l'aide est versée au démarrage du projet lors de la signature de la convention. Le solde est versé au fur et à mesure de l'avancement des travaux.

Le dépôt des candidatures est fixé au 31 octobre 2011 pour un financement en 2011, et au 29 février 2012 pour un financement en 2012.

Onze dossiers ont été validés en 2009 dans le cadre du dispositif de résorption des points noirs du bruit, 5 dossiers ont reçu un avis favorable en 2010.

Réactions3 réactions à cet article

 

Viviement l'avènement des véhicules électriques et surtout scooter et moto ainsi que poids lourds les plus buyants .

alen | 24 juin 2011 à 14h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Qui trop embrasse, mal etreint. L'ADEME ferait mieux de mieux prendre en charge les economies d'énergie, point essentiel pour la santé de nos descendants, et laisser la lutte contre le bruit a d'autres organismes specialisés. C'est du gaspillage d'argentpublic

FLEURENT | 25 juin 2011 à 22h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,

vivant au-dessus d'un axe menant à la capitale, je peux vous dire que je les attends les actions pour réduire le bruit ! Bruitparif fait pas mal de chose déjà mais ca me semble être plus sur un plan informationnel. Alors si l'Etat par l'Ademe investit, moi je dis OUI !!

Caroline | 27 juin 2011 à 09h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager