En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Budget 2015 : le ministère de l'Ecologie de nouveau à la diète

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Pour respecter le plan triennal d'économies de 50 milliards d'euros du Gouvernement, les ministères devront à nouveau se serrer la ceinture. Le ministère de l'Economie et des Finances a transmis mercredi 9 juillet aux députés son document d'orientation des finances publiques présentant les grandes lignes du budget pour la période 2015-2017. Ce document détaille la contribution de 18 milliards d'euros de l'Etat au programme de 50 milliards d'économies sur 2015-2017. Les crédits aux ministères baisseront par rapport à 2014 de 1,8 milliard d'euros en 2015, puis de 2,1 milliards en 2016 et 2,3 milliards en 2017.

Parmi les grands perdants, le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie voit encore son budget raboter de plus de 400 M€ dès 2015 par rapport à la loi des finances initiale 2014 (-3,37%).

En juillet 2013, la coupe dans ces crédits avait provoqué la colère de l'ex-ministre Delphine Batho et son limogeage. Les crédits du ministère passeront de 13,487 milliards en 2014 à 13,033 milliards en 2015 puis s'élèveront à 13,027 milliards en 2016 et 13,083 milliards en 2017. Bercy explique dans le document d'orientation que ces crédits seront "complétés par le programme d'investissements d'avenir et les ressources engagées dans le cadre du projet de loi pour un nouveau modèle énergétique".

S'agissant des transports : après le recul de l'écotaxe poids lourds, la mise en place d'un péage de transit poids lourds et l'affectation de recettes "complémentaires permettront d'assurer les recettes de l'agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF)", ajoute-t-il. Par ailleurs, "conformément à la priorité donnée" à l'entretien et à la modernisation des infrastructures existantes, les crédits d'entretien routier et les concours à Réseau ferré de France pour l'entretien du réseau ferré "sont préservés".

Réactions1 réaction à cet article

 

Comment sont affectés les 12 milliards d'investissement pour l'éolien en mer aujourd'hui attribués? comment sont comptabilisées les aides au développement de l'éolien inutile à travers le tarif de rachat décidée par le même ministère. Toute les dépenses décidées par ce ministère et payées par nos impôts dont la CSPE prélevée sur nos factures d'électricité devrait lui être affectées. Si on totalise le budget de ce ministère explose et il ose se plaindre
A quand une vraie réduction du budget de l'état car aujourd'hui, c'est une réduction de la hausse pas une baisse qui est proposée!!! quant au remboursement de la dette de 2000 milliards d'euros?

ITC78 | 11 juillet 2014 à 09h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager