En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Caisse des dépôts confirme son intention de décarboner son portefeuille d'actions

Gouvernance  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com

Suite à l'annonce en mai dernier lors du Climate Finance Day, la Caisse des dépôts confirme aujourd'hui sa volonté de décarboner les portefeuilles d'actions cotées du groupe (dont CNP Assurances et Bpifrance). Elle a fait le point sur les 100 entreprises côtées au SBF 120 dans lesquelles elle a investi. Le groupe estime pouvoir réduire l'empreinte carbone de ses actions de 20% par millier d'euros investis sur la période 2014-2020. "Cet engagement porte sur la totalité des portefeuilles d'actions gérées en direct, représentant une valeur boursière de 55 milliards d'euros", précise le groupe dans un communiqué. Pour atteindre son objectif, la Caisse des Dépôts mise sur la réduction volontaire des émissions des sociétés détenues et, si cela s'avère insuffisant, elle procèdera à des réallocations d'actions.

En matière de charbon, la Caisse des dépôts a cédé en 2015 près de 100 millions d'euros d'actifs dans ce domaine. D'ici la fin de l'année, elle ne devrait plus détenir de titres dans des sociétés dont plus de 25% du chiffre d'affaires est lié au charbon. Elle va désormais s'attaquer aux sociétés dont plus de 20% du CA est lié au charbon. La Caisse des dépôts s'engage également à ne pas financer de nouvelles capacités de production d'énergie à base de charbon.

Concernant ses investissements immobiliers (5 milliards d'actifs bureaux et logements, concernés sur plus de 150 sites), la Caisse des dépôts et CNP Assurances vont réduire de 38% la consommation énergétique de leurs portefeuilles d'ici 2030. Concernant les infrastructures, une évaluation des émissions de gaz à effet de serre est en cours. Elle alimentera, dès 2016, la mise en œuvre d'une stratégie d'investissement spécifique.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager