En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La calotte glaciaire du Groenland fond plus vite qu'estimé précédement

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
En s'appuyant sur une nouvelle évaluation de données satellitaires et sur des modélisations climatiques régionales, des chercheurs du Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement (LGGE, Grenoble) et de l'Université catholique de Louvain (Belgique) viennent de montrer que l'accélération de la fonte superficielle de la calotte glaciaire du Groenland au cours des 25 dernières années est deux fois plus importante que ne l'estimaient les études antérieures. Entre 1979 et 2005, la surface du Groenland touchée par la fonte au moins un jour par an s'est accrue de 42 %, tandis que la température moyenne d'été augmentait de 2,4°C. C'est au nord du Groenland que le phénomène est le plus spectaculaire : des épisodes importants de fonte y sont observés depuis l'an 2000, à plus de 1 500 mètres d'altitude, ce qui n'avait jamais été décelé par les satellites auparavant. Ces résultats ont été publiés dans Geophysical Research Letters*.

*The 1979-2005 Greenland ice sheet melt extent from passive microwave data using an improved version of the melt retrieval XPGR
algorithm. X. Fettweis, J.-P. van Ypersele, H. Gallée, F. Lefebre, and W. Lefebvre. Geophysical Research Letters, 34, L05502,
doi:10.1029/2006GL028787 (2007).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager