Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Municipales 2014 : des ONG réclament des élus "100% bio"

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

A un mois des élections municipales, les associations Agir pour l'environnement, Bio Consom'acteurs et Générations futures, le collectif citoyen Les Engraineurs ainsi que NatureParif, agence francilienne pour la nature et la biodiversité, ont lancé le 27 février la campagne "O phyto,100% bio dans ma commune".

Objectif : interpeller et encourager les élus et candidats vers une démarche de réduction des pesticides et de promotion de l'agriculture biologique. "Malgré les obligations légales", le bio représente "toujours moins de 4% de la surface agricole utile et à peine 3% des repas servis en restauration collective publique ; quant à l'usage des pesticides, il stagne malgré le plan Ecophyto et les annonces du Gouvernement", déplorent les organisateurs.

La campagne s'adresse à tous les publics : les élus et les agents municipaux dans un premier temps mais aussi les citoyens-consommateurs, les agriculteurs, jardiniers, et "toutes les personnes volontaires au changement".

Des communes bio et des communes sans pesticides sont recensées depuis le 16 janvier via un questionnaire adressé à près de 30.000 communes afin de connaître leurs pratiques. "Les citoyens peuvent demander dès à présent à leur maire de répondre au questionnaire en ligne" sur le site www.0phyto-100pour100bio.fr.

Une carte de France des "villes vertueuses"

La commune utilise-t-elle des pesticides sur les espaces dont elle a en charge l'entretien ? Quelle est la part de produits bio dans la restauration collective ?... Leurs réponses permettront de réaliser une carte de France des "villes et villages sans pesticides" et une autre des "villes et villages bio" où chaque commune sera représentée par la couleur de son engagement (un dégradé de vert). A l'heure actuelle, près de 900 communes ont déjà répondu, ont annoncé les organisateurs.

Ces deux cartes interactives seront ensuite dévoilées au grand public à l'occasion de la "Semaine pour les alternatives aux pesticides" qui aura lieu du 20 au 30 mars. "Tous les Français pourront alors savoir quelles sont les villes les plus vertueuses".

La troisième étape de la campagne consistera en une labellisation des communes "exemplaires" lors du Printemps Bio en juin prochain.

En janvier dernier, le Parlement a entériné une proposition de loi écologiste qui restreint l'usage non agricole des produits phytosanitaires à compter de 2020.

Réactions2 réactions à cet article

 

Notre liste "Angers Vivre Mieux Naturellement" s'est prononcée sur ces sujets.
Nous proposons entre autre -une alimentation 100% bio dans les repas des cantines scolaires.-
jardins potagers urbains et périurbains
0 phyto, etc...
mais ne pensez-vous pas que votre semaine du 20 au 30 mars arrive après la bataille... électorale ? 1er tour le 23 mars je vous rappelle.
Paul

Paul | 03 mars 2014 à 14h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bio... et local surtout ?!

Fred | 04 mars 2014 à 15h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager