En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Canal Seine-Nord Europe : Avis favorable de l'enquête publique réservée sur la sécurité

Aménagement  |    |  Actu-Environnement.com
La commission d'enquête publique sur le projet de canal Seine-Nord Europe a rendu un avis favorable permettant d'envisager une Déclaration d'Utilité Publique pour la fin 2007, a indiqué hier un communiqué du secrétariat d'état chargé des transports au Ministère de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables. L'enquête publique, qui concernait 68 communes du Nord, du Pas-de-Calais, de la Somme et de l'Oise, s'était déroulée du 15 janvier au 15 mars 2007. Les commissaires enquêteurs du projet du canal Seine-Nord Europe, qui doit relier Paris aux canaux de l'Europe du nord en passant par le Nord, le Pas-de-Calais et la Picardie, ont présenté le 6 juillet un avis favorable assorti de 13 recommandations concernant trois thèmes principaux : la gouvernance du projet, les questions relatives à l'agriculture et la réalisation de l'infrastructure et son entretien.
La commission a toutefois émis une réserve sur la sécurité du canal, notamment des ponts canaux et ''les graves conséquences encourues en cas de rupture accidentelle ou malveillante de cet ouvrage''. Dominique BUSSEREAU, Secrétaire d'Etat chargé des Transports, a annoncé le 10 juillet à Amiens, lors d'une réunion devant 300 acteurs territoriaux et responsables socio-économiques, que deux commissions seront constituées : l'une spécialisée dans les aspects de sécurité civile, l'autre dans les aspects de sûreté vis-à-vis des actes de malveillance. L'hypothèse d'un PPP (partenariat public-privé) signé fin 2009-début 2010 pourrait être privilégiée et une nouvelle phase de discussions avec les différents financeurs du projet sera ouverte dès septembre 2007.
Le canal à grand gabarit Seine-Nord Europe (106 km de long) à construire entre Compiègne (Oise) et Aubencheul-au-Bac entre Douai et Cambrai (Nord) ouvrirait la liaison européenne Seine-Escaut pour le transport de marchandises entre la France, la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne. Le projet est estimé à 3,17 milliards d'euros, financés par l'Etat, l'Union européenne, les collectivités territoriales et un PPP. Le début des travaux est prévu pour 2010 et la mise en service en 2014-2015.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager