Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Catherine Vautrin prend la présidence de l'Anru

Pressentie un temps pour devenir Première ministre, Catherine Vautrin est nommée présidente de l'Agence nationale pour la rénovation urbaine. Elle succède à Olivier Klein, ministre délégué à la Ville et au Logement.

Nomination  |  Aménagement  |    |  Laurent Radisson
   
Catherine Vautrin prend la présidence de l'Anru
© Anru
   

Par un décret du 31 août, Emmanuel Macron a nommé Catherine Vautrin présidente de l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), établissement public qui finance et accompagne la transformation de quartiers de la politique de la ville.

Jusque-là présidente de la communauté urbaine du Grand-Reims, elle représentait, depuis 2019, les présidents d'établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) au conseil d'administration de l'Anru. Elle y avait été désignée par l'Association des communautés de France et France urbaine. Aujourd'hui, elle succède à Olivier Klein, devenu ministre délégué à la Ville et au Logement.

« C'est un honneur pour moi de succéder à Olivier Klein. J'ai la volonté de poursuivre le travail essentiel de l'Anru et de ses partenaires dans l'amélioration du cadre de vie de 5 millions de nos concitoyens, notamment à travers la mise en œuvre opérationnelle du Nouveau Programme national de rénovation urbaine (NPNRU) », a déclaré la nouvelle présidente. Ce programme prévoit la transformation de 450 quartiers prioritaires de la politique de la ville, « en intervenant fortement sur l'habitat et les équipements publics, tout en favorisant la mixité dans ces territoires », rappelle un communiqué du ministre chargé de la Ville.

Madame Vautrin a été ministre déléguée à la Cohésion sociale et à la Parité, entre 2005 et 2007, dans le gouvernement de Dominique de Villepin, après avoir été secrétaire d'État à l'Intégration, puis aux Personnes âgées dans celui de Jean-Pierre Raffarin. Elle a été députée de la Marne et vice-présidente de l'Assemblée nationale, entre 2008 et 2017. Emmanuel Macron aurait songé à elle pour Matignon, après l'élection présidentielle du printemps dernier, mais finalement Élisabeth Borne lui a été préférée.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]