Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

CEE : un nouveau « coup de pouce » et de nouvelles fiches d'opérations standardisées en 2020

Bâtiment  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Le 12 décembre, lors du colloque de l'Association technique énergie environnement (ATEE) à Paris, Olivier David, de la Direction générale de l'énergie et du climat (DGEC), a annoncé le lancement, au début 2020, d'une aide « coup de pouce » des certificats d'économies d'énergie (CEE), dédiée à la rénovation globale des copropriétés. Un projet d'arrêté sera mis en consultation pour lancer ce nouveau coup de pouce, a précisé M. David devant les acteurs des CEE présents au colloque. « Il faudra nous interroger aussi sur la nécessité d'un coup de pouce pour la rénovation globale des maisons individuelles », a-t-il ajouté. Il s'est également félicité du « succès » des deux coups de pouce CEE versés pour l'isolation des combles et des planchers, ainsi que pour le remplacement des chaudières, via des bonifications. Les CEE sont « orientés massivement vers les ménages modestes », a indiqué M. David, en saluant un dispositif de « justice sociale ».

En novembre 2019, cinquante-deux acteurs des CEE sont signataires de la charte « coup de pouce » avec le ministère de la Transition écologique, a précisé Alexandre Dozières de la DGEC. En onze mois, le Plan chaudière a permis d'engager le changement de près de 226 000 chaudières, dont 135 000 ont été réalisées, a chiffré M. Dozières. Le coup de pouce isolation a aussi permis d'isoler plus de 340 000 combles et 133 000 planchers bas. De son côté, Loïc Buffard, de la DGEC, a annoncé que, d'ici mi-2020, le ministère donnera sa décision sur la reconduction et/ou l'adaptation du dispositif des « coup de pouce » CEE, et sur le niveau d'obligation de la cinquième période des CEE.

M. Dozières a aussi annoncé un projet d'arrêté portant sur la création de nouvelles fiches d'opérations standardisées, prévues en 2020, et la révision de fiches existantes. Cet arrêté sera examiné par le Conseil supérieur de l'énergie ce jeudi 19 décembre 2019.
Six nouvelles fiches ont été présentées, a précisé l'ATEE : régulation de la ventilation des silos et des installations de stockage en vrac de céréales ; service de suivi des consommations d'énergie ; abaissement de la température de retour vers un réseau de chaleur ; récupération de chaleur fatale pour valorisation sur un réseau de chaleur ou vers un tiers ; « Stop & Start » pour engins automoteurs non routiers neufs ; simulateur de conduite. « Dix fiches existantes font l'objet d'une révision, dans le cadre de ce projet de texte », a ajouté l'ATEE.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager