Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'importance de la recherche européenne dans la lutte contre le changement climatique

Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Organisée du 8 au10 Mai à Leipzig, dans le cadre de la présidence allemande de l'Union Européenne, la conférence L2L ''Sustainable Neighbourhood – from Lisbon to Leipzig through Research'' a réuni près de 600 experts scientifiques, industriels et représentants politiques européens afin de comprendre les interactions entre les activités humaines et le changement global notamment climatique. Le Cemagref, institut de recherche pour l'ingénierie de l'agriculture et de l'environnement, participa à cette conférence au travers de son partenariat européen de recherches en environnement PEER qui annonça la mobilisation de ses capacités de recherche. L'objectif est de développer des approches et solutions intégrées pour atténuer et s'adapter au changement climatique, dans une perspective élargie de développement durable, a indiqué le Cemagref le 14 mai dans un communiqué.
PEER propose de construire une plate-forme européenne centrée sur l'expertise et l'échange de résultats en vue de faire émerger des stratégies efficaces et réalistes à la fois d'atténuation mais aussi d'adaptation au changement climatique. La déclaration de PEER ''Climate change and sustainable development – an unprecedented challenge for the research community'' a été remise officiellement au Commissaire de la Recherche M. Potocnik présent à la conférence européenne L2L. Cet enjeu planétaire justifie une mobilisation très forte et coordonnée des organismes de recherche européens, a souligné Georg Teutsch, président de PEER. Outre le Cemagref, PEER regroupe cinq autres instituts nationaux de recherche en environnement des Pays-Bas, Allemagne, Grande-Bretagne, Finlande et Norvège ainsi que l'Institut de recherche de la Commission Européenne sur l'environnement et la durabilité en Italie. Soit au total, 4.700 experts pour un budget annuel consolidé de 360 millions d'euros.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager