Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Le Cerema développe un observatoire des flux de cyclistes et piétons

Transport  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Le Cerema développe un observatoire des flux de cyclistes et piétons

L'établissement public Cerema développe le projet d'un observatoire national de la mobilité des modes actifs (Obsmma). Celui-ci est mené avec le réseau Vélo & territoires et le Club des villes et territoires cyclables, et avec le soutien de la délégation à la Sécurité routière. Cet observatoire aura pour tâche de mesurer l'évolution de la mobilité et des flux des modes actifs sur l'ensemble du territoire national avec l'évaluation des risques d'accidents. Le projet fera un état des lieux des dispositifs de comptage adaptés aux vélos, aux piétons et aux usagers d'engins de déplacement personnel (EDP).

L'objectif est « de permettre l'étude des données d'accidentologie au regard de la fréquentation, pour mieux appréhender les risques auxquels ces usagers sont exposés, évaluer l'impact des politiques publiques et identifier les solutions à apporter », souligne le Cerema.

Réactions4 réactions à cet article

 

Juste dire qu'il faut repenser les pistes pour les 2 roues, pas de semaine sans qu'on entende parler d'un 2 roues aplati, par un gros véhicule, pourtant chacun sa voie.
Quand au chauffeurs criminels qui stationnent sur le la piste cyclable et le trottoir il conviendrait de saisir le véhicule.
je milite pour que les 2 roues disposent d'une voie centrale avec des barrières grillagées pour respecter les 2 roues.

pemmore | 14 mai 2021 à 11h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pourquoi vouloir communautariser des voies pour chaque type de véhicules? J'ai beau être adepte du déplacement à vélo, ou à pied, je ne peux que constater que le comportement de quelques 4 roues n'a d'égal que celui d'une partie d'usagers des 2 roues, à savoir beaucoup d'égoïsme, d"inconscience et d'oubli des règles du code de la route... chacun sa voie réservée? est-ce que çà va tout régler?

nimb | 17 mai 2021 à 22h17
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le problème est que vouloir réaliser des aménagements en sites propres est consommateur d'espaces qui n'existent pas forcément à moins de réinventer la ville. Hors chacun sait que globalement les bâtiments ne seront pas remis en cause.. on fait donc avec l'espace souvent disponible et de fait des aménagements peu souvent adaptés.
Le civisme et le respect des règles est la base de tout partage.
Mettre des cyclistes dans des tuyaux n'est pas la solution; il faut bien en sortir!!!

CD63 | 18 mai 2021 à 10h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Une idée qui pe plairait beaucoup dans les rues étroites des couloirs en hauteur donc éloignés du bruit et de la pollution dédiées aux cyclistes on y accèderait avec des tapis roulants et tout le monde serait content, bien sur à l'inverse strictemenr interdit aux vélocipèdistes même décorés de pubs, de rouler sur la chaussée.

pemmore | 18 mai 2021 à 19h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager