En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Certificats d'économies d'énergie dédiés à la mobilité et à l'Outre-mer : 13 programmes éligibles

Energie  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

Treize programmes d'économies d'énergie ont été retenu par le ministère de la transition énergétique. Ils s'inscrivent dans le cadre de l'appel à programmes du dispositif des Certificats d'économie d'énergie lancé en mai 2019, dédié à la mobilité et à l'Outre-mer. Le soutien de l'État s'élève à un montant total de 55 millions d'euros.

Une enveloppe maximum de 15 térawattheures cumulés et actualisés (TWh cumac), représenatnt jusqu'à 75 millions d'euros, avait été dédiée à cet appel à programmes.

Trois projets portent sur des actions de sensibilisation, d'information et de formation des ménages, collectivités et entreprises d'Outre-Mer, de Corse et des îles du Ponant non interconnectées sur les économies d'énergie. Dix s'intéressent au développement de la logistique et de la mobilité économes en énergies fossiles.

Ces treize programmes s'ajoutent aux 48 aujourd'hui en activité sur la période 2018-2021.

Une deuxième vague de programme dédiés à la mobilité et à l'Outre-mer sera annoncée en janvier 2020.

- ART-MURE
Porteur : La Réunion
Développer une méthodologie et un outil pour réaliser un diagnostic thermique et énergétique personnalisé au sein des logements individuels de la population qui ne bénéficie d'aucun soutien financier, et déployer ces diagnostics à grande échelle (3 000 logements) sur les trois ans du programme, pour établir une base de données du logement individuel à La Réunion, et avoir les bases d'un DPE applicable à La Réunion.

- OMBREE
Porteur : Agence qualité construction
Contribuer à la réduction des consommations d'énergie dans les bâtiments résidentiels et tertiaires de la Guadeloupe, de la Guyane de la Martinique et de La Réunion au travers d'une valorisation des ressources locales disponibles, du développement de nouveaux outils et actions de sensibilisation, et par la mise en place d'un incubateur de projets.

- CLIM'ECO
Porteur : Association française du froid
Former 3 000 professionnels de la climatisation pour atteindre les ménages, les collectivités et les entreprises.

Les autres projets concernent la mobilité.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager